Recherche

Du nouveau dans l’affaire « Bab Darna »

© Copyright : DR

28 février 2020 - 18h30 - Société

La Chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca vient de confirmer l’incompétence du juge d’instruction, chargé de l’affaire "Bab Darna". Elle hérite donc de ce dossier et les peines pourraient atteindre la réclusion à 20 ans.

Le juge d’instruction, depuis le 3 février, avait déclaré son incompétence à gérer ce dossier, suite à une demande soulevée en janvier par les victimes. Leur défense, dans une requête, a estimé que les faits relevés contre certains accusés, pouvaient être qualifiés de "crimes", et non de "délits" ; et qu’en la matière, "la compétence appartient à la Chambre criminelle près la cour d’appel de Casablanca".

Dans le cadre de cette affaire, sept interpellations ont été menées depuis le début du mois de novembre 2019. Le dirigeant de la société Bab Darna, Mohamed El Ouardi, est incarcéré à la prison d’Oukacha, à Casablanca, en détention préventive. La directrice financière du projet mirage, son directeur commercial, un commercial et un comptable, en plus du notaire, sont également sous les verrous, rapporte barlamane.com.

L’affaire "Bab Darna" est une grosse arnaque immobilière qui a éclaté, mettant à nu la mauvaise foi des promoteurs qui auraient reçu des millions de dirhams de nombreuses personnes qui croyaient acquérir des logements.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact