Recherche

Le Maroc dénonce l’Afrique du Sud à l’ONU

© Copyright : DR

29 janvier 2021 - 14h30 - Société - Par: I.L

L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies, Omar Hilale, a dénoncé l’instrumentalisation de l’Union africaine par l’Afrique du Sud. Le diplomate marocain a adressé une correspondance au représentant permanent de l’Organisation des Nations – Unies dans laquelle il décrie la croisade de Pretoria contre la marocanité du Sahara.

Cette correspondance est publiée en tant que document officiel du Conseil de sécurité et sera consigné dans ses annales. Dans ce document en date du 19 janvier 2021, l’ambassadeur du Royaume aux Nations Unies affirme que l’Afrique du Sud cherche à polariser l’attention du Secrétaire général et du Conseil de sécurité sur la question du Sahara marocain, tout en dissimulant les causes existentielles africaines.

Pour l’ambassadeur, l’Afrique du Sud dessert irrémédiablement ses prétentions dans la perspective de la réforme du Conseil de sécurité. Pretoria est fustigée pour avoir tenté d’induire en erreur le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité. À travers une correspondance qu’elle leur a adressée, le 30 décembre 2020, elle leur a fait croire que le Sommet extraordinaire de l’Union africaine « Faire taire les armes » a été consacré exclusivement à la question du Sahara marocain. « L’objectif non avoué de l’Afrique du Sud est d’orienter l’attention du Secrétaire général et du Conseil de sécurité sur une question parmi la quarantaine de sujets soulevés durant ce Sommet, et ce aux dépens des grandes préoccupations, des attentes et des espérances du continent », a déploré le représentant permanent du Maroc à l’ONU.

Selon le diplomate, l’unique paragraphe, qui est préambulaire et nullement opérationnel, concernant le Sahara marocain, dans les documents du Sommet extraordinaire de l’Union africaine de décembre dernier « demeure, à ce jour, contesté ». Il aurait été introduit dans la décision du sommet extraordinaire dans des conditions marquées par l’absence de transparence et la violation des règles et procédures du sommet. Cette situation a provoqué des interrogations et demandes de clarifications officielles du Maroc et de plusieurs autres États membres de l’Union africaine, a-t-il précisé.

Dans sa correspondance, l’ambassadeur a également regretté des actes malveillants de l’Afrique du Sud qui assure la présidence de l’Union africaine, et celle du Conseil de sécurité, au moment de l’envoi de sa lettre. Elle s’est départie de la neutralité que lui imposent ses fonctions, en particularisant la question du Sahara marocain, et en sacrifiant les challenges globaux de l’Afrique, rappelle Omar Hilale.

Mots clés: ONU , Afrique du Sud , Sahara Marocain

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact