Recherche

Agression sur un vol de Ryanair reliant Marrakech à Liverpool, le suspect recherché

© Copyright : DR

11 mai 2021 - 22h00 - Société - Par: S.A

Mohammed Shiraz Riaz a agressé et menacé de frapper une hôtesse de l’air sur un vol de la compagnie aérienne Ryanair reliant Marrakech à Liverpool. Un mandat d’arrêt a été émis contre le quadragénaire.

Les faits s’étaient déroulés le 15 juillet 2019. Ce jour-là, un passager a demandé un verre d’alcool, mais s’est heurté au refus de l’hôtesse de l’air. Jelena Zuravska a confié avoir déjà servi quatre verres d’alcool à Mohammed Shiraz Riaz. Les insultes pleuvent. « P* de grosse hôtesse de l’air », lui a lancé le passager tout en se dirigeant vers les toilettes. Prise de peur, l’hôtesse de l’air a glissé une note sous la porte du cockpit demandant au capitaine d’appeler la police avant l’atterrissage à l’aéroport John Lennon de Liverpool. D’autres passagers du vol s’étaient interposés pour empêcher Mohammed de frapper Jelena.

L’affaire a été portée devant le tribunal de première instance de Wirral. Le mis en cause était absent à son procès le 7 mai, rapporte Liverpool Echo. La plaignante, Jelena Zuravska, était, par contre, présente. Elle a raconté que Mohammed lui avait demandé, dans un premier temps, quatre Jack Daniels avec Coca et un sandwich, et qu’elle l’avait servi. Il a demandé après un autre verre alors qu’elle était occupée selon ses dires. Riaz qui allait aux toilettes a marmonné des injures. « P**t**n de grosse hôtesse de l’air », dit-elle avoir entendu. Jelena affirme être restée professionnelle et lui avoir suggéré de s’asseoir et de manger quelque chose. « À ce stade, j’ai pris la décision de ne plus lui servir d’alcool, je ne voulais pas aggraver la situation », a-t-elle ajouté.

Selon son témoignage, Riaz est resté assis pendant un moment, mais demandait « constamment » plus d’alcool. « J’ai dit non et il est devenu plus agressif et bruyant. […] Il a commencé à m’attaquer verbalement […]. J’ai essayé de rester aussi calme que possible et d’être professionnelle pour la sécurité des autres passagers. J’ai juste senti qu’il essayait de me provoquer. […] Alors qu’il devenait plus agressif envers moi, d’autres passagers sont intervenus pour essayer de calmer la situation. L’un voulait même le frapper en mon nom », continue la plaignante, décrivant un misogyne. Guerino Ferrara, un autre membre de l’équipage de cabine, a confirmé les faits.

Au lendemain des faits, Mohammed a déclaré, dans une interview, que Jelena Zurvaska « exagérait tout, transformant une petite situation en une situation grave ». Il avait reconnu être ivre et avoir pris deux comprimés de tramadol et deux comprimés d’ibuprofène. Accusé d’avoir été ivre dans un avion et d’avoir agressé un travailleur, il a été reconnu coupable par contumace. De même, un mandat d’arrêt a été lancé à son encontre par les juges B. Cross et G. Brennan.

Mots clés: Ryanair , Liverpool , Grande-Bretagne , Marrakech , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact