Aéroport de Tours : des voyageurs empêchés de prendre l’avion pour Marrakech

5 juillet 2021 - 14h40 - Ecrit par : S.A

L’aéroport de Tours a refusé l’embarquement à 55 passagers de Ryanair qui devaient rallier Marrakech à cause de l’absence de vaccination et de motif impérieux. Entre incompréhension et colère, des voyageurs ont tenté de forcer l’accès.

À l’aéroport de Tours samedi, 133 départs ont été autorisés, tandis que 55 passagers sont interdits de vol pour Marrakech, rapporte La Nouvelle République. « On s’est retrouvé face à une vingtaine de policiers sortis de six à sept camions et alignés face à nous pour nous empêcher d’embarquer, raconte Philippe, un Amboisien qui prévoyait de se rendre au Maroc avec son épouse, pour « régler des problèmes administratifs ». Il dit s’être vu refuser l’accès à l’avion, vers midi, malgré la présentation de tests PCR.

« Ils (les policiers) avaient des boucliers et des casques, un monsieur a piqué une crise de nerf… Il voulait aller à un enterrement, mais comme il s’agissait de son grand-père et non de son père, cela ne constituait pas un motif impérieux… Le traitement réservé à ces passagers a été inhumain et scandaleux », poursuit l’Amboisien, ajoutant que le dernier message de Ryanair ne mentionnait qu’un test PCR.

À lire : Ryanair « abandonne » des passagers marocains

Philippe François, sous-préfet de Loches tente de justifier les 133 départs autorisés et le refus d’embarquement des 55 voyageurs. Selon ses explications, les voyageurs « ne pouvaient pas présenter d’une part un test PCR et de l’autre un certificat de vaccination depuis 15 jours. Comme Marrakech est en zone orange, en l’absence de vaccination, en plus du test PCR, il faut justifier d’un motif impérieux. C’est l’argument que les douaniers ont mis en œuvre. » Le responsable a fait savoir qu’une trentaine de personnes auraient quitté l’aéroport sans résistance. « Ils ont reconnu qu’ils avaient été mal informés », indique-t-il.

Mais une vingtaine d’autres ont forcé l’embarquement. Selon eux, les mêmes règles ne s’appliquent pas dans les autres aéroports ou changé in extremis. « Trois premiers équipages de policiers en tenue classique ont d’abord été déployés. Comme un groupe réitérait sa volonté de forcer l’embarquement, d’autres en tenue d’intervention ont été dépêchés pour marquer l’impossibilité de forcer l’accès. Le volume sonore est monté, mais il n’y a pas eu d’intervention physique », conclut le sous-préfet.

Tags : Marrakech - Ryanair - Tours - Aéronautique

Aller plus loin

Maroc : les raisons derrière le retard dans l’acheminement des bagages vers les aéroports

Impossible pour de nombreux voyageurs d’avoir accès à leurs bagages au niveau des aéroports marocains. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), cette situation est due à...

Agression sur un vol de Ryanair reliant Marrakech à Liverpool, le suspect recherché

Mohammed Shiraz Riaz a agressé et menacé de frapper une hôtesse de l’air sur un vol de la compagnie aérienne Ryanair reliant Marrakech à Liverpool. Un mandat d’arrêt a été émis...

Ryanair « abandonne » des passagers marocains

Une cinquantaine de passagers de Ryanair à destination de Fès ont vu leur vol décollé de l’aéroport de Toulouse Blagnac avant l’heure d’embarquement. La compagnie promet de les...

Nous vous recommandons

Abdelilah Benkirane s’attire la foudre des internautes

Absent de la scène politique depuis le scrutin du 8 septembre dernier, l’ancien Chef du gouvernement et ex-numéro 1 du PJD, Abdelilah Benkirane rompt le silence sur son compte Facebook. Il a expliqué avoir subi une opération chirurgicale en France et...

Gisement de fer : l’Algérie viole un accord avec le Maroc

Un ancien ambassadeur algérien affirme que le Maroc n’a aucun droit sur le gisement de Gara-Djebilet, qui avait fait l’objet d’une convention de coopération entre Rabat et Alger.

Vueling lance deux nouvelles liaisons au départ de Paris vers le Maroc

La compagnie Vueling prévoit de lancer pour la toute la première fois deux liaisons aériennes directes au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc.

Un couple écossais fait un trek pour récolter des fonds au Maroc

Un couple de Glenrothes (Ecosse) se prépare pour un trek de 1000 km qui débutera au Portugal pour s’achever au Maroc, afin de collecter de l’argent au profit d’Autism’s Dunya, une association qui offre une assistance multidisciplinaire aux personnes...

MRE : les compagnies dévoilent le prix du billet de bateau à Algésiras

Après plus de deux ans de suspension, les liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc ont repris ce mardi. Les compagnies maritimes proposent des billets à partir de 32 euros aux voyageurs désireux de se rendre au Maroc depuis Algésiras et...

Hilton construit un nouvel hôtel de luxe à Rabat

L’enseigne hôtelière internationale Hilton a annoncé l’ouverture très prochaine d’un hôtel de luxe dans la commune de Harhoura à Rabat, qui fera partie de sa gamme « Conrad Hotels & Resorts ». Il s’agit de son premier investissement en...

Fonction publique : voici le salaire moyen au Maroc en 2021

Le salaire moyen dans la fonction publique au Maroc a connu une hausse de 15,71 % lors de la dernière décennie, selon le ministère de l’Économie et des finances.

Voici la meilleure université au Maroc selon QS Arab Ranking

L’Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech s’est classée première au Maroc dans le dernier classement édite par QS Arab Region University Rankings 2021.

Le racisme et le harcèlement subis par Bilal Hassani, racontés par sa mère

Le chanteur d’origine marocaine Bilal Hassani, qui a représenté la France à l’Eurovision en 2019 et qui a participé à Danse avec les stars, diffusée sur TF1, continue de faire face à une violente vague de cyber-harcèlement en raison de son orientation...

Ceuta : la frontière avec le Maroc restera fermée jusqu’en juin

Le gouvernement espagnol a annoncé lundi le maintien de la fermeture de la frontière de Ceuta avec le Maroc au moins jusqu’aux mois de « mai ou juin » en raison des « conditions sanitaires actuelles...