Akinci : Zoom sur le drone que le Maroc veut acquérir

5 septembre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Maroc serait en négociations avec la société turque Baykar pour l’acquisition de plusieurs drones de combat Akinci, dotés d’une capacité d’attaque air-air.

L’intérêt du Maroc pour les drones ne cesse de grandir. Depuis plusieurs années, le royaume en a acheté divers modèles auprès des États-Unis, d’Israël, de la Chine et de la Turquie. Cette fois-ci, le royaume a jeté son dévolu sur le drone Akinci, fabriqué par la société turque Baykar. Le Maroc a réceptionné en avril 2021 un premier lot de 13 drones Bayraktar TB2 achetés auprès du même fabricant pour un montant de 58 millions d’euros. Un deuxième lot de 11 unités de ce drone devrait être livré prochainement aux Forces armées royales (FAR) marocaines.

Le drone Akinci est entré en service en décembre 2019 et a officiellement intégré l’armée de l’air turque à la fin du mois d’août 2021. « Avec son fuselage et ses ailes de conception unique, le drone Akinci correspond à une plateforme de classe stratégique qui peut transporter une variété de charges utiles. Il est équipé d’une avionique comprenant une double intelligence artificielle qui prend en charge le traitement des signaux, la fusion des capteurs et la connaissance de la situation en temps réel », explique le fabricant dans la fiche technique.

À lire : Le Maroc renforce son arsenal militaire : cap sur l’Akinci turc

Avec ses 4 mètres de hauteur, 12 mètres de longueur et 20 mètres de largeur, le drone Akinci est actuellement l’un les plus modernes et les plus avancés du marché. Grâce à ses capteurs, il peut décoller et atterrir de manière autonome et dispose d’un système de navigation basé sur des itinéraires préprogrammés, très utile pour l’espionnage ou les patrouilles. Il a une masse maximale au décollage de 6 000 kilogrammes, dont 1 500 dédiés aux charges utiles.

Équipé d’une paire de turbopropulseurs de 750 chevaux chacun, il peut aller à une vitesse de croisière de 277 km/h et à une vitesse maximale de 361 km/h. le drone Akinci est aussi équipé de deux systèmes de communication par satellite, d’un radar air-air, d’un radar anticollision et d’un radar à synthèse d’ouverture. Il peut être installé sur le F-16. L’autonomie du drone Akinci peut atteindre 24 heures à une altitude maximale de 12 192 mètres, en fonction des conditions météorologiques et de la charge. Outre le Maroc, l’Azerbaïdjan, le Kirghizistan et l’Arabie saoudite sont intéressés par ce drone déjà acquis par la Libye et le Pakistan.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Défense - Armement - Turquie

Aller plus loin

Drones : le Maroc, une puissance africaine

Le Maroc a acquis ces dernières années un nombre important de drones auprès de la Turquie, de la Chine et d’Israël, devenant l’une des puissances en drones sur le continent. Le...

Le Maroc réceptionne de nouveaux drones turcs

Le Maroc a réceptionné six nouveaux drones turcs Bayraktar TB2, après une première commande de 13 drones en avril dernier.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc s’intéresse aux véhicules blindés suisses

Le Maroc, qui s’emploie à renforcer et à moderniser ses forces armées, manifeste de l’intérêt pour des véhicules blindés suisses de combat d’infanterie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?