Al Hoceima : 3 ans de prison après l’agression d’un policier

16 août 2022 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Lundi, le principal accusé dans l’agression de deux policiers en fonction à Al Hoceima, a été condamné à 3 ans et demi de prison ferme par le tribunal de première instance de la ville.

L’individu avait semé, dans la matinée du jeudi 11 août, le trouble sur la voie publique à l’aide d’un objet dangereux, agressant au passage deux policiers, qui ont tenté de le maitriser. Après s’être enfui, il avait été arrêté à son domicile avant d’être placé en garde à vue.

A lire : Maroc : un agent violemment agressé à l’arme blanche près de Taghazout

Présenté devant le juge, l’agresseur a écopé de trois ans et demi de prison ferme et 10  000 dirhams de dommages-intérêts à verser aux deux policiers agressés, en plus d’un dirham symbolique à verser à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Al Hoceima - Prison

Aller plus loin

Un policier tué à Safi

Un individu âgé de 46 ans, a agressé mortellement à l’arme blanche, un officier de la paix à Safi. Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent...

Violence urbaine à Casablanca : un agent d’autorité agressé, un suspect en garde à vue

Un homme a été interpellé samedi après l’agression physique d’un agent d’autorité à Casablanca. Actuellement, il est en garde à vue dans le cadre de l’enquête judiciaire...

Maroc : un agent violemment agressé à l’arme blanche près de Taghazout

Un agent des forces auxiliaires a été violemment agressé par une arme blanche dans la zone côtière de Taghazout. L’auteur de l’agression souffrirait de troubles mentaux, selon...

Maroc : un policier grièvement blessé à l’armé blanche près de Sidi Kacem

Un multirécidiviste âgé de 40 ans, connu des services de police pour son implication dans des affaires de drogue et de violence, a été arrêté par les éléments de la police du...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Un député marocain poursuivi pour débauche

Le député Yassine Radi, membre du parti de l’Union constitutionnelle (UC), son ami homme d’affaires, deux jeunes femmes et un gardien comparaissent devant la Chambre criminelle du tribunal de Rabat.