Recherche

Quand l’Algérie alimente le feu d’une guerre régionale

© Copyright : DR

17 février 2020 - 19h30 - Maroc

Malgré les injonctions du Conseil des Nations Unies, le front du Polisario continue de provoquer la controverse en attirant les adeptes à son projet d’édification d’un complexe administratif au niveau de la zone tampon de Tifariti.

A cet effet, le gouvernement algérien, sous l’impulsion de son nouveau président Abdelmajid Tebboune, a débloqué une aide financière de plus de 500 millions de dollars en faveur de la RASD, afin de pouvoir déplacer ses quartiers généraux.

Très connu pour son hostilité au Maroc et ses sorties fracassantes, le président algérien risque, selon le site Akhbarona, de pousser la région vers une guerre régionale aux conséquences désastreuses.

Les nombreuses provocations des membres du Polisario, jubilant encore de la naissance du groupe "Paix pour le peuple Sahraoui", auquel ont adhéré une centaine de parlementaires européens, n’avaient pas suffi à attiser la colère marocaine.

En transgressant les recommandations du Conseil de sécurité, et en pourvoyant le front de moyens financiers colossaux, l’Algérie risque de pousser le Maroc dans une guerre dévastatrice, susceptible de déstabiliser la paix dans la région, écrit la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact