Quand l’Algérie alimente le feu d’une guerre régionale

17 février 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Malgré les injonctions du Conseil des Nations Unies, le front du Polisario continue de provoquer la controverse en attirant les adeptes à son projet d’édification d’un complexe administratif au niveau de la zone tampon de Tifariti.

A cet effet, le gouvernement algérien, sous l’impulsion de son nouveau président Abdelmajid Tebboune, a débloqué une aide financière de plus de 500 millions de dollars en faveur de la RASD, afin de pouvoir déplacer ses quartiers généraux.

Très connu pour son hostilité au Maroc et ses sorties fracassantes, le président algérien risque, selon le site Akhbarona, de pousser la région vers une guerre régionale aux conséquences désastreuses.

Les nombreuses provocations des membres du Polisario, jubilant encore de la naissance du groupe "Paix pour le peuple Sahraoui", auquel ont adhéré une centaine de parlementaires européens, n’avaient pas suffi à attiser la colère marocaine.

En transgressant les recommandations du Conseil de sécurité, et en pourvoyant le front de moyens financiers colossaux, l’Algérie risque de pousser le Maroc dans une guerre dévastatrice, susceptible de déstabiliser la paix dans la région, écrit la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Polisario - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Aller plus loin

Règlement du conflit au Sahara : ce que demande le président algérien à l’ONU

En marge du 33ᵉ sommet de l’Union africaine, tenu à Addis-Abeba, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré avoir adressé une correspondance au secrétaire général de...

Le Polisario défie le Maroc et les Nations-unies

Lors de son assemblée annuelle, le Front du Polisario a pris la décision de déplacer ses locaux administratifs et militaires depuis le territoire algérien vers la zone tampon...

Polisario : quand les officiels algériens s’embrouillent

La Minurso exige l’ouverture d’une enquête. Cette requête intervient après la mise en garde algérienne contre les risques terroristes et d’enlèvements d’étrangers dans les camps...

Le président algérien s’emporte contre le Maroc

Le tout nouveau président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a une fois de plus contesté la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...