L’Algérie met le Maroc sur la liste rouge

15 septembre 2020 - 12h00 - Monde - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les autorités algériennes ont restreint l’accès à leur territoire aux ressortissants de plusieurs pays, dont le Maroc et la France. Une "liste rouge" a été dressée pour éviter le risque d’une nouvelle vague épidémique.

La levée progressive des restrictions sanitaires diffère d’un pays à l’autre. En Algérie, la réouverture des frontières et la reprise des vols internationaux s’effectuent progressivement et sont conditionnées par la situation épidémiologique dans chaque pays.

Selon le président du Conseil des médecins algériens et membre du Comité de vigilance Covid-19, le Maroc et la France ont été placés dans une "liste rouge", qui limite l’accès en Algérie aux ressortissants des deux pays ainsi qu’aux citoyens algériens qui s’y trouvent.

Ces mesures, a-t-il précisé, vont permettre d’éviter une remontée en puissance de l’épidémie, surtout qu’une grande partie des cas enregistrés dans le pays proviennent de l’étranger.

Sujets associés : Algérie - Frontières Maroc - Algérie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

La Suisse ferme ses frontières au Maroc

Le Maroc fait partie des 160 pays considérés comme à risque en raison de leur situation épidémiologique à qui la Suisse ferme ses frontières dès dimanche 16 août. Ainsi en a décidé...

La Belgique déconseille le Maroc aux voyageurs

La Belgique a décidé de remplacer les interdictions de voyager en zones rouges (Maroc et autres pays) par des avis déconseillant strictement de voyager dans ces zones. Cette...

La fermeture des frontières marocaines impacte durement l’aéroport de Lille

La fermeture des frontières marocaines a frappé de plein fouet l’aéroport de Lille qui propose des liaisons aériennes vers le Maroc.

Abdelilah Benkirane plaide pour l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie

L’une des raisons qui explique la situation tendue entre le Maroc et l’Algérie, est la fermeture de la frontière terrestre entre les deux pays. Pour l’ancien chef du gouvernement,...

Nous vous recommandons

Algérie

Le match Algérie-Burkina Faso maintenu au Maroc ?

Que devient le match entre l’Algérie et le Burkina-Faso qui doit se tenir au Maroc, après que les autorités algériennes ont décidé de rompre les relations diplomatiques avec le royaume ? Cette rencontre comptant pour la 2ᵉ journée des éliminatoires de...

Pedro Sanchez a coordonné l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Le responsable ayant organisé l’arrivée du leader du Polisario dans le pays, Brahim Ghali, est désormais connu. Il s’agit, selon le juge d’instruction Rafael Lassala, de Pedro Sanchez.

Le Maroc bloque le renouvellement du gazoduc entre l’Algérie et l’Espagne

La crise diplomatique provoquée par l’accueil de Brahim Ghali en Espagne, et les tensions récurrentes avec l’Algérie qui soutient le leader du Front Polisario, plombent le renouvellement par le Maroc de la concession du gazoduc Maghreb-Europe dont...

Sahara : le vrai point de discorde entre le Maroc et l’Espagne

Au-delà de l’accueil en avril de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, par l’Espagne, le Sahara constitue la cause principale de la crise diplomatique actuelle entre le Maroc et l’Espagne.

Algérie-France : la crise pourrait profiter au Maroc

Le durcissement des tensions entre l’Algérie et la France pourrait être profitable au Maroc, analyse un journaliste français.

Frontières Maroc - Algérie

Maroc-Algérie : des personnalités appellent à la pacification des relations

Ouvrir les frontières terrestres pour permettre des couloirs humanitaires et la circulation des personnes, et mettre fin aux discours haineux et promouvoir une nouvelle ère des relations diplomatiques. Ainsi se résume « L’Appel du futur » lancé par des...

Insécurité aux frontières : Sabri Boukadoum défie le Maroc

Lors de la cérémonie de sortie de la 49ᵉ promotion de l’École nationale d’administration (ENA), le chef de la diplomatie algérienne a tenu des propos, qui cachent à peine, un défi lancé au Maroc.

Maroc : la tranquillité de l’oasis de Figuig menacée

Les habitants de Figuig, une oasis historique enclavée aux confins du Maroc et de l’Algérie, font les frais des tensions entre les deux pays. Depuis le mercredi 17 mars, des militaires algériens ont été déployés pour bloquer les passages quotidiens des...

Rachida Dati rêve d’une union entre le Maroc et l’Algérie

Née d’un père marocain et d’une mère algérienne, l’ancienne Garde des Sceaux et maire du 7e arrondissement de Paris, Rachida Dati, interviewée par Jeune Afrique, pense que les rapports entre le Maroc et l’Algérie sont...

Fermeture frontière Algérie-Maroc : après 26 ans, le chaud et le froid persistent

La frontière Maroc-Algérie, fermée depuis les attentats de l’hôtel Atlas Asni en 1994, table l’échec du Maghreb Arabe et l’impuissance d’une Union Africaine, gangrenée par les enjeux du pouvoir. Le chaud et le froid persistent entre Alger et...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Le covid-19 met KO le secteur automobile

Le secteur de l’automobile au Maroc fait les frais de la crise liée à la pandémie du coronavirus. La saignée remarquée en avril se poursuit avec une mévente généralisée, selon les chiffres publiés de...

Maroc : les aéroports marocains prêts à accueillir les voyageurs

En vue de garantir un accueil sécurisé et rassurant aux passagers aériens, l’Office national des aéroports (ONDA) a mis en place un plan de reprise de l’activité des aéroports du Maroc.

Coronavirus : record de contamination au Maroc (+2760)

2760 contaminations au Covid-19 ont été enregistrées ce vendredi 18 septembre au Maroc, d’après le ministre de la Santé. Depuis le début de l’épidémie du coronavirus, 97 264 personnes ont été touchées au...

Faute des MRE et de touristes, les bureaux de change crient à l’aide

Face à l’absence des touristes étrangers et des Marocains résident à l’étranger (MRE), les propriétaires de bureau de change sont désespérés. Contraints à mettre la clé sous le paillasson, ils cherchent aujourd’hui à diversifier leur...

Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Un accord de principe a été conclu entre les laboratoires privés et l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) pour rendre accessible le coût des tests de dépistage du Covid-19 (PCR). Le prix passera de 700 à 450 dirhams dans le secteur privé et de...