Recherche

La fermeture des frontières marocaines impacte durement l’aéroport de Lille

© Copyright : DR

12 septembre 2020 - 16h00 - Economie

La fermeture des frontières marocaines a frappé de plein fouet l’aéroport de Lille qui propose des liaisons aériennes vers le Maroc.

La reprise de l’activité à l’aéroport de Lille est marquée par une réduction du trafic aérien d’environ 50% par rapport à la normale, fait savoir BFM Lille. Le hall de l’aéroport est quasiment désert en cette rentrée. Seulement un des trois écrans indiquant les arrivées et les départs d’avions est fonctionnel. Difficile pour l’aéroport de retrouver son rythme de croisière.

Actuellement, seules 25 destinations sur 60 sont desservies. Cette situation s’explique entre autres par la suspension de plusieurs liaisons avec des villes du Maroc, d’Algérie ou de Turquie à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus.

À la rentrée, il a été observé une baisse du nombre de voyageurs. "Au mois de septembre, on voit quand même une diminution par rapport au mois d’août, déplore Marc-André Gennart, directeur général de l’aéroport Lille-Lesquin. Le tourisme d’affaires connaît aussi la même situation. "Les consignes dans les entreprises, c’est encore le télétravail et la limitation de ses déplacements. Donc on a un impact direct au niveau des hommes d’affaires", confie-t-il.

Autre raison : la réticence des personnes à voyager. "On est toujours en plein Covid-19. Le virus n’est pas sous contrôle. Donc, les gens hésitent toujours à voyager", explique le directeur.

Mots clés: Lille , Liaison aérienne

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact