Amir Ohana, premier président du parlement d’origine marocaine nommé en Israël

30 décembre 2022 - 18h20 - Monde - Ecrit par : A.T

Depuis jeudi, Amir Ohana, d’origine marocaine, est devenu le président de la Knesset, le Parlement israélien. C’est la première fois que la gestion de l’institution est confiée à un député homosexuel.

Cette nomination intervient dans un contexte particulier, rapporte la presse israélienne, précisant qu’elle permet au Premier ministre Benjamin Netanyahu de calmer le jeu face aux vives critiques sur sa récente coalition et notamment sur les déclarations homophobes de certains de ses membres.

A lire : Deux ans après, les Marocains toujours vent debout contre la normalisation Maroc-Israël

S’exprimant après sa nomination, Amir Ohana âgé de 46 ans a déclaré que « le Parlement israélien représente tous les citoyens d’Israël – Juifs, Arabes, Druzes, Circassiens, laïcs, religieux, ultra-orthodoxes, séfarades, hétéros, ashkénazes, LGBT ». Rappelant les origines modestes de ses parents immigrants du Maroc dans les années 1950, le nouveau président de la Knesset a également lancé un appel à la jeunesse quelle que soit l’origine et l’identité.

Pour réussir sa mission, le député pourra s’appuyer sur son parcours politique. En 2019, Ohana a été le premier homosexuel à accéder à un poste de ministre en Israël (ministre de la Justice dans le gouvernement Netanyahu). Entre 2020 et 2021, l’homme politique était devenu Ministre de la Sécurité intérieure, la 3ᵉ personnalité du pays, derrière le président et le Premier ministre, selon le protocole.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Amir Ohana, d’origine marocaine et ouvertement homosexuel, en visite au Maroc

Amir Ohana, Président de la Knesset (le Parlement israélien), devrait se rendre au Maroc début juin. Une première pour le politicien, membre important du parti du Premier...

Des conseils pour les LGBT désireux de se rendre au Maroc

Habituée des voyages, une lesbienne prodigue des conseils sécurité aux membres de la communauté LGBT désireux de voyager au Maroc et dans d’autres pays comme la Russie.

Manifestations à Rabat contre la visite du président de la Knesset, Amir Ohana

Une manifestation a été organisée par des activistes à Rabat pour protester contre la visite au Maroc d’Amir Ohana, le président de la Knesset et membre du parti Likoud. Les...

Le président de la Knesset israélienne, Amir Ohana, en visite au Maroc

Le président de la Knesset israélienne, Amir Ohana, entamera une première visite historique au Maroc à partir de ce mercredi. Cette visite officielle, organisée à l’invitation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.