La semaine de l’innovation à Rabat

20 avril 2020 - 02h30 - par Bladi.net

Du 8 au 12 septembre, se tiendra à Rabat, la Semaine de l’innovation en Afrique (Innovation Week in Africa-IWA), sous le patronage de la Fédération internationale des associations d’inventeurs (IFIA).

Dans un communiqué, l’association OFEED, organisatrice de cet événement en collaboration avec le groupe École marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), a indiqué qu’il s’agit d’une première mondiale pour les inventeurs. Compte tenu de la période de quarantaine dans la plupart des pays en raison du covid-19, tous les processus d’inscription à cet événement ont été adaptés et automatisés pour être effectués en ligne.

Pour l’association, les entreprises spécialisées dans l’organisation d’événements sont parmi les plus impactées par la période de quarantaine, et seule l’adaptation leur permettra d’assurer une continuité de service, "dans l’espoir que cette idée pourra inspirer d’autres entreprises marocaines pour contrer toute éventuelle crise économique dans notre cher pays."

Outre l’organisation de cet événement scientifique, un concours exceptionnel lancé depuis le 15 mars dernier, le "Virustop contest 2020", se tiendra en marge de cet événement, pour présenter les idées les plus brillantes et les solutions innovantes pour lutter contre la propagation des virus en général, et plus particulièrement du covid-19.

De nombreux partenaires soutiennent l’événement, dont des institutions scientifiques et entrepreneuriales, des écoles d’ingénieurs, des universités et de nombreuses autorités gouvernementales et institutions financières de haut rang au Maroc.

La date limite de participation est fixée au 30 juin 2020. Les candidats intéressés doivent remplir et envoyer les formulaires de participation en ligne. L’OFEED assure l’organisation des événements nécessaires aux inventeurs pour stimuler leur créativité et apporter le soutien nécessaire à la promotion de leurs inventions.

Maroc
Mohammed VI
Coronavirus
Royal Air Maroc
Marrakech
Hakim Ziyech

Rapprochement Maroc-Israël : ce que craignent les généraux algériens ?

L’Algérie a du mal à accepter la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Cette alliance suscite des craintes à Alger. En voici les raisons.

Mehdi Bensaid, futur mintre des MRE ?

À l’heure où Aziz Akhannouch s’apprête à dévoiler la composition de sa coalition gouvernementale, un membre du Parti de l’authenticité et la modernité (PAM) est pressenti comme ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger auprès du ministre des Affaires étrangères.

Les chrétiens marocains heureux du départ des islamistes

Les chrétiens marocains savourent le départ des islamistes du PJD, parti au pouvoir depuis 10 ans. Ils saluent l’ascension des partis libéraux, notamment le Rassemblement national des indépendants (RNI) dirigé par le milliardaire Aziz Akhannouch, désormais chef du gouvernement.

Bloc anglo-saxon : une opportunité économique pour le Maroc ?

Le Maroc pourrait être l’un des grands bénéficiaires de l’alliance scientifique et technologique qui se met en place entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni selon l’ancien ministre Lahcen Haddad.

Maroc : un « mort » réapparaît au tribunal

Alors que ses héritiers et sa sœur sont jugés pour escroquerie devant la Cour d’appel de Kénitra, un homme censé être mort réapparaît en pleine audience. 

Maroc : augmentation des chômeurs au deuxième trimestre de 2021

Le Maroc a enregistré une augmentation du nombre de chômeurs au deuxième trimestre de 2021. Cette situation, due à la crise sanitaire causée par le Covid-19,, présente des disparités entre les zones rurales et urbaines.

Allemagne : le Maroc toujours classé en « zone à haut risque »

Le Maroc est toujours considéré par l’Allemagne comme pays à haut risque. En tout, 14 pays et territoires, dont l’Inde, le Brésil, l’Afrique du Sud quittent sa liste rouge.

Espagne : enquête sur une possible attaque terroriste de la part d’un Marocain

La Garde civile poursuit son enquête sur le décès du jeune Marocain dans la ville de Roldán (Murcie). La victime serait l’auteur d’un attentat terroriste et souffrirait d’un déséquilibre mental.