Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

13 août 2023 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du “Hirak” qui a agité la région du Rif, dans le nord du Maroc, entre 2016 et 2017.

« Nous avons appelé à la libération immédiate et inconditionnelle de Nasser Zefzafi, qui fait l’objet d’une détention oppressive », ont réclamé dans un communiqué Amnesty International, Center for Victims of Torture, Freedom House, Human Rights Watch et POMED (Project on Middle East Democracy), faisant par ailleurs savoir l’état de santé de l’activiste du Rif, âgé de 43 ans, « continue à se dégrader en prison ».

À lire :Pas de grâce royale pour les détenus du Hirak du Rif

Arrêté en mai 2017 et transféré dans une prison de Casablanca après avoir organisé des manifestations dans sa ville d’Al-Hoceima, Nasser Zefzafi, un ancien chômeur de 39 ans, devenu le visage du Hirak, a été condamné en 2019 à 20 ans de prison ferme pour « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’État ». Trois autres prévenus, Nabil Ahmijeq, Wassim el-Boustani et Samir Aghid, ont écopé, eux aussi, de 20 ans de réclusion. Ces sentences ont été confirmées par la cour d’appel de Casablanca.

À lire :Nasser Zefzafi à nouveau hospitalisé

Le Hirak avait été déclenché par la mort à Al Hoceïma, en octobre 2016, d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sa marchandise.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nasser Zefzafi - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Nasser Zefzafi à nouveau hospitalisé

Nasser Zefzafi a été admis mardi, dans un hôpital de Tanger après avoir perdu connaissance dans sa cellule. C’est la troisième fois qu’il est transféré dans un centre de santé...

Pas de grâce royale pour les détenus du Hirak du Rif

Le roi Mohammed VI n’a pas gracié les détenus du Hirak du Rif et les journalistes emprisonnés à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance,...

Maroc : des prisonniers du Hirak du Rif libérés

Un communiqué du ministère de la Justice a annoncé qu’à l’occasion de la Fête du Trône, le Roi Mohammed VI a gracié 1446 prisonniers, parmi lesquels ceux du Hirak du Rif.

Hirak du rif : voici la décision de la Cour de cassation

Deux ans après la décision de la cour d’appel, l’affaire du Hirak du rif a connu, mercredi, un troisième round devant la Cour de cassation de Tanger. Le procès a été reporté à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nasser Zefzafi sort exceptionnellement de prison

Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du « Hirak », a bénéficié d’une permission pour rendre visite à un proche malade.

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...