Pas de grâce royale pour les détenus du Hirak du Rif

12 janvier 2022 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le roi Mohammed VI n’a pas gracié les détenus du Hirak du Rif et les journalistes emprisonnés à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, célébrée mardi 11 janvier.

Alors que Soufiane El Bahri, administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI figure parmi les 637 personnes condamnées par différents tribunaux marocains à qui le souverain a accordé sa grâce à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le 11 janvier dernier, les détenus du Hirak Rif et les journalistes en prison sont exclus de cette liste. D’ailleurs, les prisonniers du Hirak s’étaient opposée à plusieurs reprises à la grâce royale parce qu’ils se disent déterminés à prouver leur innocence et à être acquittés de toutes les charges. Mais une vingtaine d’entre eux bien connus du mouvement avaient bénéficié de la grâce royale en 2020, et ce, à l’occasion de la Fête du Trône. Ils étaient parmi les 1446 prisonniers graciés.

À lire : Maroc : des prisonniers du Hirak du Rif libérés

Les manifestations du hirak du Rif avaient débuté au nord du Maroc notamment à Al Hoceima le 28 octobre 2016, après la mort de Mohcine Fikri, un vendeur de poissons broyé dans une benne à ordures. Ce commerçant avait trouvé la mort en tentant de récupérer sa marchandise saisie par les autorités. Les manifestants réclamaient une équité sociale et un réel développement de la région. Plus d’une cinquantaine d’entre eux seront arrêtés. Leur leader, Nasser Zefzafi, avait été arrêté en mai 2017 avant d’être condamné l’année suivante, à 20 ans de prison pour « complot visant à porter atteinte à la sûreté de l’État ».

Sujets associés : Mohammed VI - Grâce royale - Nasser Zefzafi - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Maroc : peine de 20 ans confirmée pour Nasser Zefzafi

Le verdict est tombé tel un couperet pour Nasser Zefzafi et ses co-détenus, la sentence de 20 ans de prison ayant été confirmée ce vendredi 6 Avril en appel.

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération «...

Hirak du Rif : la Cour de cassation rend sa décision définitive

A moins d’une solution politique, Nasser Zefzafi purgera les 20 ans de prison ferme prononcés par la chambre criminelle le 28 juin 2018 et confirmés par la Cour d’appel de...

Nabila Mounib ressort le projet d’amnistie pour les détenus du Hirak

La députée du Parti Socialiste Unifié (PSU), Nabila Mounib, remet sur la table du parlement, la proposition de loi pour accorder l’amnistie générale aux détenus du Hirak.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 542 personnes

A l’occasion de la commémoration de la révolution du Roi et du Peuple, le Roi Mohammed VI a gracié 542 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Jack Lang encense le roi Mohammed VI

Jack Lang, directeur de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, a manifesté de nouveau, son admiration pour le roi Mohammed VI pour son engagement au profit de l’édification d’un Maroc fort et avancé dans beaucoup de domaines. Pour l’éternel ministre...

Appel à la libération « immédiate » de Nasser Zezafi

À l’occasion de la Journée internationale des populations autochtones le 9 août, cinq organisations internationales de défense des droits humains ont appelé à la libération « immédiate et inconditionnelle » de Nasser Zefzafi, leader du mouvement de...

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...