Soufiane El Bahri gracié par le roi Mohammed VI

12 janvier 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Soufiane El Bahri, l’administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI, a été gracié par le souverain. Le tribunal de première instance de Salé l’avait condamné à un an de prison ferme en juin dernier.

Après huit mois de prison, Soufiane El Bahri est libre. Il fait partie des 637 personnes condamnées par différents tribunaux marocains à qui le roi Mohammed VI a accordé sa grâce à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, célébrée mardi 11 janvier. L’influenceur a annoncé la bonne nouvelle sur sa page Facebook.

À lire : Un an de prison ferme pour le «  photographe  » du roi Mohammed VI

Administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI, Soufiane El Bahri avait été arrêté par les policiers relevant du district de Sidi Moussa près d’un restaurant de la Marina du Bouregreg en mai 2021, puis placé en détention à la prison d’Al Arjat. Il était poursuivi pour « ivresse publique, tapage sur la voie publique et humiliation et insultes sur des fonctionnaires pendant l’exercice de leurs fonctions ». Il avait causé des troubles sur les lieux publics alors qu’il était sous l’emprise de l’alcool.

Le tribunal de première instance de Salé l’avait condamné à un an de prison assorti d’une amende de 500 DH le 17 juin 2021.

Sujets associés : Mohammed VI - Salé - Grâce royale - Facebook

Aller plus loin

Manifeste de l’Indépendance : 637 personnes graciées par le roi Mohammed VI

637 personnes condamnées par différents tribunaux marocains ont été graciées par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de...

Arrestation de Soufiane El Bahri, le mystérieux «  photographe  » du roi Mohammed VI

Soufiane El Bahri, l’administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI, a été interpellé mardi à Salé.

Un an de prison ferme pour le «  photographe  » du roi Mohammed VI

Soufiane El Bahri, l’administrateur d’une page Facebook qui reprend les photos privées du roi Mohammed VI a été condamné à un an de prison ferme. Tel est le verdict rendu par le...

Le roi Mohammed VI gracie une femme condamnée à mort

L’une des deux femmes incarcérées et condamnées à la peine de mort figure sur la liste des personnes graciées par le roi Mohammed VI à l’occasion de la fête de la jeunesse.

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Darija sur Wikipédia : un concours qui divise

La page Facebook Wikimedia Maroc a lancé un concours préconisant l’utilisation du dialecte marocain (darija) en lieu et place de l’arabe littéraire qui soulève de vives polémiques.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.