Recherche

Tanger : condamnée pour avoir usurpé l’identité d’une caïd

© Copyright : DR

19 janvier 2022 - 17h40 - Maroc - Par: S.A

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné une femme à six mois de prison ferme pour avoir usurpé la fonction d’un agent d’autorité (caïd) à plusieurs reprises.

L’accusée est une femme issue de la société civile qui a eu l’idée d’usurper la fonction de l’agent d’autorité, après avoir visionné des vidéos rendant hommage aux femmes caïds dans plusieurs villes du Maroc, rapporte Al Akhbar. Les services de la sûreté de la wilaya l’ont arrêtée en novembre dernier, à la suite de plusieurs plaintes des commerçants qu’elle a arnaqués.

À lire : France : il se fait arnaquer par des faux proches de la famille royale marocaine

Après son arrestation, elle a été placée en garde à vue, puis déférée devant le parquet qui l’a poursuivie pour escroquerie et usurpation d’une fonction régie par la loi avant de la placer en détention préventive à la prison locale. Les caméras de surveillance placées tout au long des zones où elle commettait ses méfaits l’ont confondue. Le tribunal de première instance de Tanger a condamnée la fausse caïd à six mois de prison ferme.

Cette actrice de la société civile n’avait pas agi toute seule. Elle a un complice qui se faisait passer pour un élément des forces auxiliaires. Celui-ci n’a pas encore été jugé. Par ailleurs, l’enquête se poursuit pour identifier et arrêter le tailleur qui a confectionné à l’accusée l’uniforme de l’agent d’autorité.

Mots clés: Arnaque , Tanger , Prison

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact