Une affaire de corruption fait tomber un agent d’autorité à Marrakech

1er octobre 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un Caïd en poste à l’annexe administrative d’Azli, dans la région de Marrakech, a été démis de ses fonctions par le ministère de l’Intérieur.

Cette décision fait suite, selon les autorités, à une enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour son implication présumée dans des crimes de corruption.

A lire : Un caïd arrêté pour corruption à Casablanca

En plus de cette suspension, des mesures administratives appropriées seront prises à l’encontre du mis en cause, conformément aux lois et règlements en vigueur et à la lumière des conclusions de l’enquête et de la procédure judiciaire, fait savoir encore le communiqué du ministère.

L’année dernière, un Caïd en fonction au service des passeports de la préfecture de Sidi Bernoussi (Casablanca) avait été arrêté pour son implication dans une affaire de corruption.

Sujets associés : Marrakech - Corruption - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Caïd

Aller plus loin

Le Maroc cité dans le scandale de corruption au Parlement européen

La police belge a arrêté Pier Antonio Panzeri, ancien leader syndical et ex-eurodéputé de gauche soupçonné d’être « intervenu politiquement auprès de députés européens en faveur...

Accusé de corruption, le président d’une commune de Settat dément

Le président d’une commune de la province de Settat a réagi aux accusations de corruption concernant un recrutement auprès du gouverneur de la province.

Tanger : condamnée pour avoir usurpé l’identité d’une caïd

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné une femme à six mois de prison ferme pour avoir usurpé la fonction d’un agent d’autorité (caïd) à plusieurs reprises.

Maroc : des caïds et auxiliaires d’autorité sanctionnés

Impliqués dans le blocage du programme « Villes sans bidonvilles », censé soulager les familles marocaines qui vivent dans la précarité, plusieurs caïds et auxiliaires...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs actions dans ce sens, afin de sanctionner sévèrement ceux qui détournent des...

Maroc : vers la généralisation de la vidéosurveillance dans les villes

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la généralisation de l’installation de systèmes de vidéosurveillance afin de renforcer la sécurité dans les villes et provinces du Maroc.

Les Marocains libres de choisir le prénom de leurs enfants, sous certaines conditions

Les officiers marocains de l’état civil sont à présent dans l’obligation d’accepter temporairement les prénoms déclarés, y compris ceux en contradiction avec la loi, contrairement aux pratiques antérieures, selon un décret qui vient d’être publié.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Safi : le maire s’octroie un garage en douce, la colère gronde

Le président de la commune urbaine d’Asfi a construit sans autorisation préalable un garage souterrain pour sa maison de deux étages, en chantier dans le quartier Miftah Al Rahma, suscitant l’indignation et la colère des résidents et des défenseurs des...

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.