Un caïd arrêté pour corruption à Casablanca

1er janvier 2020 - 13h20 - Ecrit par : G.A

La police judiciaire de Casablanca a ouvert, le lundi 30 décembre, une enquête judiciaire à l’encontre d’un caïd en fonction au service des passeports à la préfecture de Sidi Bernoussi. Il serait impliqué dans une affaire de corruption.

En attendant les conclusions de l’enquête, le prévenu a été placé en garde à vue et sera certainement déféré devant la justice.

Il a été provisoirement suspendu de ses fonctions dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire qui permettront à l’administration de prendre les mesures disciplinaires et administratives appropriées, souligne barlamane.com.

Tags : Casablanca - Corruption - Enquête - Caïd - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca : la fortune amassée par un caïd saisie

Le caïd de l’annexe administrative "Laymoune" a écopé d’une peine de six ans de prison ferme pour corruption. Tel est le verdict rendu par la cour d’appel de Casablanca qui...

El Jadida : deux agents d’autorité tombés pour corruption

Deux agents d’autorité comparaîtront le jeudi 19 mars, devant la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’El Jadida. Ils sont poursuivis pour...

Nous vous recommandons

Une Colombienne perd ses écouteurs en Espagne et les retrouve au Maroc

Une Colombienne en vacances en Espagne s’est fait voler ses écouteurs qui ont été retrouvés plus tard au Maroc. Cette anecdote qu’elle a racontée sur Twitter, est devenue virale.

Sebta et Melilla : le Maroc accusé de bloquer le trafic de marchandises

Aucune marchandise à destination du Maroc n’est autorisée à traverser les postes frontaliers de Beni Ensar à Melilla et de Tarajal à Sebta depuis la réouverture des frontières le 17 mai. Les hommes d’affaires des deux villes autonomes appellent à une...

Après le décès de Rayan, le Maroc veut traquer les responsables des puits clandestins

Le décès de Rayan, le garçonnet de 5 ans, resté coincé dans un puits sec de 45 cm de diamètre pendant 5 jours, après une chute accidentelle, soulève le problème de la prolifération des puits clandestins et non sécurisés dans le nord du Maroc. Le royaume veut y...

Huile d’argan : le Maroc tente de protéger son trésor

Le Maroc a décidé de restreindre l’exportation de l’huile d’argan. Par cette mesure qui semble extrême, les autorités veulent protéger un terroir de plus en plus monopolisé par les multinationales de la...

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,15 % face au dollar américain et s’est déprécié de 0,12 % vis-à-vis de l’euro au cours de la période allant du 14 au 18 octobre 2021. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Deux nouvelles trémies à Salé

La ville de Salé disposera de deux trémies près de Dar As-Sekkah et de l’aéroport. Les travaux qui démarreront bientôt, ont été confiés à la société de BTP El Hallaoui qui a remporté les deux appels d’offres lancés début mars par Rabat Région Aménagements pour la...

Maroc : les mariages par la Fatiha, une pratique à la peau dure

Bien que la loi ait interdit les mariages coutumiers (ou dits “par fatiha”), la pratique est toujours en vogue dans la société marocaine, notamment dans les zones rurales. Des associations continuent de mener des campagnes de sensibilisation pour...

Royal Air Maroc annonce une bonne nouvelle

Suite à l’annonce de la réouverture de l’espace aérien aux vols au départ et à destination du Maroc à partir du 7 février prochain, la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de reprendre l’intégralité de ses lignes internationales, restées suspendues...

La Russie accusée d’être derrière la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, accuse la Russie d’avoir encouragé l’Algérie à suspendre les échanges commerciaux avec l’Espagne.

L’Algérie offre du matériel militaire au Polisario

L’Algérie vient de fournir un lot de matériels militaires au Polisario pour mener la guerre au Sahara, annonce un média espagnol.