Marrakech : des agents d’autorité visés par une enquête pour constructions anarchiques

29 octobre 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Après les auxiliaires d’autorité, c’est le tour des agents d’autorité d’être dans le viseur d’une enquête liée à la prolifération des constructions anarchiques à Marrakech. Les sanctions infligées aux auxiliaires d’autorité ont montré à la commission la nécessité de se tourner vers les agents d’autorité pour évaluer leur niveau d’implication.

Un rapport sur la prolifération de constructions anarchiques dans le quartier de Gueliz à Marrakech, a été l’élément déclencheur. Dans ce dossier, 4 auxiliaires d’autorité ont été démis de leurs fonctions, et un cinquième a fait l’objet d’un avertissement, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

À lire : Des villas anarchiques à Casablanca, Rabat et Mohammedia

La même source ajoute que les membres de cette commission mise en place par le ministère de l’Intérieur ont découvert qu’une dizaine de constructions au moins sont sorties de terre sans respecter la loi. Le président de l’arrondissement et plusieurs autres agents d’autorité ont été interrogés afin de définir les responsabilités de chacun dans cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - BTP - Ministère de l’Intérieur (Maroc) - Plainte

Aller plus loin

Tanger : condamnée pour avoir usurpé l’identité d’une caïd

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné une femme à six mois de prison ferme pour avoir usurpé la fonction d’un agent d’autorité (caïd) à plusieurs reprises.

Maroc : un député-maire poursuivi pour infraction à l’urbanisme

Le parlementaire et président de la municipalité de Dchira-Jihadia, Ramadan Bouachra est poursuivi pour infraction à l’urbanisme. Ainsi en a décidé le wali de la région...

Berrechid : ouverture d’une enquête sur les constructions anarchiques

Le gouverneur de la province de Berrechid a diligenté une enquête sur les constructions anarchiques qui sont l’œuvre de certains élus locaux. Véritable danger pour les...

Des villas anarchiques à Casablanca, Rabat et Mohammedia

Des villas de luxe avec jardins et piscines poussent comme des champignons dans les environs de Casablanca, Rabat et Mohammedia, en violation des règles d’urbanisme. Ces...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, désormais, le silence de l’administration vaut accord

Suite à la publication par les ministères de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire et de l’urbanisme d’un arrêté conjoint relatif à la simplification des procédures dans le domaine de l’urbanisme, Abdelouafi Laftit a adressé une circulaire aux...

Maroc : l’informel secoue les restaurants

Au Maroc, les restaurateurs ambulants disputent les parts de marché avec les restaurateurs formellement établis. Pour mettre fin à cette concurrence déloyale, les professionnels appellent à une réglementation claire pour soutenir le secteur de la...

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

La viande consommée par les Marocains dangereuse pour la santé ? un ministre répond

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a assuré du bon état des abattoirs et de la qualité de la viande qui en est issue. Ceci, en réaction aux propos d’un conseiller parlementaire qui a dénoncé l’absence de maintenance des équipements et de...

Au Maroc, certains fonctionnaires ont besoin d’une autorisation pour quitter le territoire

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté un démenti formel au sujet de l’existence de toute décision qui interdit à tous les fonctionnaires de quitter le territoire national s’ils ne présentent pas une autorisation dans les aéroports et...

Maroc : bonne nouvelle pour les amateurs de hammams

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a instruit les gouverneurs des régions et les préfets des préfectures et provinces du royaume pour que soit revue la décision de fermeture des hammams et des stations de lavage de voitures en fonction de...

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Alerte sur l’impact de la fermeture des hammams et lavages auto

Au Maroc, la mesure de fermeture des hammams et stations de lavages auto trois jours par semaine, prise par le ministère de l’Intérieur, afin de rationaliser la consommation d’eau pourrait engendrer un problème majeur. C’est du moins ce que redoute un...

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.