Prison pour des agents d’autorité impliqués dans le suicide d’un marchand ambulant à Boufakrane

18 février 2022 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La cour d’appel de Meknès a condamné des agents d’autorité à différentes peines de prison pour leur implication dans le suicide d’un marchand ambulant à Boufekrane qu’ils avaient agressé.

Les faits se sont déroulés en avril 2021. Le marchand ambulant (A.M.) s’était rendu au centre de vaccination de Boufekrane, où il a rencontré et demandé à l’adjoint au pacha une ambulance afin de transporter sa sœur malade à l’hôpital Mohammed V de Meknès, mais s’est heurté au refus catégorique de celui-ci, rapporte Assabah. Croyant qu’il ferait changer d’avis à l’agent d’autorité en insistant, le jeune marchand a été embarqué de force dans la voiture de service du moqqadem, avec l’aide de deux agents des forces auxiliaires, puis transporté au siège du pachalik. Selon sa mère, il sera ensuite violenté.

À lire : Maroc : l’agent qui a giflé un jeune sanctionné

Les agents d’autorité lui ont posé une condition avant de le libérer : signature d’un document administratif dans lequel il s’était engagé à ne plus commettre les mêmes faits. Une fois rentré chez lui, le jeune marchand ambulant avait écrit une « lettre de la hogra (injustice, NDLR)  » dans laquelle il a formellement accusé l’adjoint au pacha et les autres agents d’autorité de violences, avant de se suicider. Cette affaire avait suscité une vague de protestations. Dans la foulée, le ministère de l’Intérieur a suspendu l’adjoint au pacha et le moqaddem. Quant aux deux autres agents d’autorité, ils ont été transférés à Meknès au siège local de l’appareil de sécurité.

Tous ont par la suite comparu devant la Cour d’appel de Meknès. L’adjoint au pacha et le moqaddem ont été condamnés à cinq ans de prison ferme chacun. Quant aux deux agents des forces auxiliaires, ils ont écopé d’un an et demi de prison ferme chacun.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Meknès - Prison - Boufekrane - Suicide - Violences et agressions

Aller plus loin

Maroc : réaction après les images humiliantes d’un homme enchaîné

La province de Safi s’est justifiée par rapport aux images choquantes d’un homme traîné par un caïd, diffusées à grande échelle sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué,...

Maroc : un détenu se suicide à la prison de Meknès

Incarcéré à la prison locale Toulal 2 dans le cadre d’une affaire liée au terrorisme, un détenu s’est donné la mort par pendaison samedi matin, selon la direction de la prison.

Maroc : l’agent qui a giflé un jeune sanctionné

Suite à la publication de vidéos sur les réseaux sociaux montrant des agents d’autorité gifler des contrevenants, le ministère de l’Intérieur a ouvert une enquête. Ces agents...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Horreur en Espagne : une Marocaine tente d’assassiner ses trois enfants

Deux enfants d’origine marocaine, victimes d’une tentative de meurtre de la part de leur propre mère, se trouvent dans un état grave mais stable en soins intensifs à l’hôpital universitaire de Navarre, dans le nord de l’Espagne. Leur sœur, moins...

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Maroc : le terrible bilan des suicides

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...