Recherche

Maroc : l’agent qui a giflé un jeune sanctionné

© Copyright : DR

28 mars 2020 - 08h00 - Société

Suite à la publication de vidéos sur les réseaux sociaux montrant des agents d’autorité gifler des contrevenants, le ministère de l’Intérieur a ouvert une enquête. Ces agents s’assurent du respect de l’état d’urgence sanitaire déclaré, en vue de freiner la propagation de COVID-19 dans le royaume.

Outre l’ouverture d’une enquête, le ministère de l’Intérieur pourrait prendre des mesures disciplinaires limitées contre certains de ces agents d’autorité, notamment la suspension de leur service pendant quelques jours.

Selon certaines indiscrétions, un caïd attaché au pachalik d’Ain Harouda (préfecture de Mohammedia), apparu dans une vidéo en train de gifler des citoyens qui ont violé les dispositions de l’état d’urgence sanitaire, a été arrêté et remplacé par un autre.

D’autres sources ont par contre indiqué que la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux "ne montrait qu’une partie de ce que le caïd avait fait ce soir-là pour imposer l’état d’urgence, y compris la conduite d’une jeune femme à son domicile après la tombée de la nuit, de peur qu’elle ne soit agressée, et l’arrestation de certains jeunes hommes en possession de drogues".

Pour éviter la polémique autour de ces genres de vidéo, les services du ministère de l’Intérieur ont été instruits à l’effet de veiller à ce que des agents de l’autorité locale ne soient pas filmés en plein exercice de leurs fonctions sur le terrain.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact