Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

25 janvier 2022 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La cour d’appel de Marrakech a condamné un ancien ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim, accusé de vols d’œufs, à deux ans de prison, dont un an ferme.

Outre la peine de prison, l’ex-ouvrier de l’élu du PAM doit payer une amende de 20 000 DH à l’entreprise « Hanane et Adiba », d’Abdellatif Zaim constituée partie civile dans l’affaire, rapporte Al Akhbar. Accusé d’avoir volé 3 000 œufs en une seule fois, l’homme était poursuivi pour « constitution de bande criminelle et vol ». Selon les explications de la défense de l’accusé, « le député recourt souvent à la justice en accusant ses ouvriers de vol lorsque ces derniers revendiquent leurs droits ».

À lire : Maroc : condamnée pour avoir volé des œufs

Ce n’est pas la première fois qu’un ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim (PAM), grand producteur d’œufs dans la région de Benguerir écope de la peine de prison pour vol d’œufs. Le tribunal de première instance de cette région avait condamné en janvier 2021 une ouvrière à un mois de prison ferme assortie d’une amende de 130 DH pour le vol de 16 œufs.

À lire : Maroc : le député Abdellatif Zaim s’est encore fait voler des oeufs

Cette affaire avait provoqué la colère des militants du parti. Ceux-ci avaient dénoncé un acharnement contre l’ouvrière. Mais le député du PAM a affirmé que son ex-employée volait régulièrement des œufs dans son usine. En tout, 10 800 œufs. L’avocat de la défense avait récusé formellement cette accusation. L’accusée passera finalement aux aveux. Elle a reconnu avoir dérobé 16 œufs pour la première fois de sa vie.

Sujets associés : Marrakech - Prison - Vol - Abdellatif Zaim

Aller plus loin

Maroc : le député Abdellatif Zaim s’est encore fait voler des oeufs

À Benguerir, un ouvrier accusé de vol d’œufs s’est retrouvé en prison après la plainte déposée par son employeur, le parlementaire Abdellatif Zaim.

Les œufs, un luxe au Maroc ?

Les œufs coûtent désormais très cher au Maroc. Dans la plupart des quartiers de Rabat, ils sont cédés à 1,75 dirham l’unité. À Casablanca en revanche, les prix restent...

Maroc : tué pour 5 Dh

Un père de famille a été froidement poignardé par un individu à Kénitra pour une affaire de 5 DH. Le mis en cause a été interpellé.

Verdun : un Marocain condamné pour un vol de rasoir électrique

Le tribunal correctionnel de Verdun a condamné un Marocain à deux mois de prison ferme pour le vol d’un rasoir électrique. Le substitut du procureur martèle qu’ «  il n’y a pas...

Ces articles devraient vous intéresser :