Maroc : tué pour 5 Dh

29 novembre 2020 - 14h30 - Ecrit par : A.S

Un père de famille a été froidement poignardé par un individu à Kénitra pour une affaire de 5 DH. Le mis en cause a été interpellé.

Kénitra a été le théâtre d’une scène tragique, rapporte Alyaoum24. Tout est parti d’une dispute entre les deux hommes pour cette somme dérisoire. Admise aux urgences à l’hôpital Al Idrissi, la victime, père de 3 enfants, n’a pas survécu à ses blessures. Sa dépouille a été transférée à la morgue pour autopsie.

Alertées, les autorités locales et les forces de l’ordre ont fait le déplacement sur les lieux du crime. Interpellé, le mis en cause a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Tags : Droits et Justice - Kenitra - Décès - Arrestation

Aller plus loin

Mort d’un commissaire de police à Tanger

Un commissaire de police est décédé, ce vendredi 20 novembre, suite à la chute accidentelle de son véhicule dans le bassin de Tanger ville.

Molenbeek-Saint-Jean : en prison pour avoir poignardé sa femme

Un homme a été placé, ce samedi sous mandat de dépôt à Molenbeek. Il lui est reproché son implication présumée dans la tentative d’assassinat perpétrée contre sa...

Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

La cour d’appel de Marrakech a condamné un ancien ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim, accusé de vols d’œufs, à deux ans de prison, dont un an...

Maroc : un sexagénaire tue le harceleur de sa fille

À Safi, un homme de 70 ans a assassiné un jeune homme de 37 ans qui ne cessait de harceler sa fille malgré plusieurs mises en garde.

Nous vous recommandons

Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter son mari, Ali, 68 ans. Un homme violent qui la battait constamment. Rachida est...

L’exportation du gaz marocain bientôt une réalité

Sound Energy a annoncé, mardi avoir conclu un accord avec l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) pour le raccordement au gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Pour l’Espagne, l’Algérie n’a pas les moyens d’arrêter d’exporter du gaz

Le gouvernement espagnol estime que l’Algérie, en tant que troisième fournisseur de gaz en Europe et principal fournisseur de l’Espagne et de l’Italie, ne peut se permettre d’arrêter d’exporter du gaz et de perdre ainsi l’opportunité que lui offre la guerre...

Carburants au Maroc : les prix repartent à la hausse

En baisse depuis quelques semaines, les prix à la pompe repartent à la hausse et se rapprochent des 15 DH le litre.

Mauvaise nouvelle pour le Maghrébin sacré meilleur boulanger de Paris

Bien qu’il ait remporté le prix de « meilleure baguette de Paris » samedi dernier, Makram Akrout ne livrera pas l’Élysée pendant un an comme le veut la tradition.

Maroc-Espagne : les narcotrafiquants recourent aux plongeurs

Les trafiquants de drogue rivalisent de stratégie pour continuer à mener leurs activités, malgré la fermeture des frontières entre le Maroc et l’Espagne. Après les drones, leur nouvelle trouvaille est de transporter la drogue avec l’aide des...

Harcèlement sexuel à Tanger : quatre mineurs arrêtés

Le principal suspect de la vidéo publiée sur les réseaux sociaux et dans laquelle on le voit harceler sexuellement une jeune fille, a été arrêté mercredi, par la police de la préfecture de Tanger.

Service militaire : les MRE appelés à se faire recenser

La prochaine promotion du service militaire, ouvert également aux MRE, est prévue du 13 décembre au 10 février 2022, conformément aux instructions royales, fait savoir le ministère de l’Intérieur.

L’Espagne refuse de fournir toute information sur l’aide apportée au Maroc

Le ministère espagnol de l’Intérieur a refusé de fournir aux médias des informations sur l’aide de 30 millions d’euros accordée au Maroc dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, estimant que la publication de ces données nuirait à la «...

Les constructeurs automobiles quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’industrie automobile fait rayonner le Maroc à travers le monde. Le secteur a le vent en poupe, accéléré par la délocalisation de plusieurs industriels qui ont fui la guerre en Ukraine pour s’installer au...