Les œufs, un luxe au Maroc ?

28 septembre 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les œufs coûtent désormais très cher au Maroc. Dans la plupart des quartiers de Rabat, ils sont cédés à 1,75 dirham l’unité. À Casablanca en revanche, les prix restent relativement stables à 1,50 dirham.

La flambée des prix de première nécessité préoccupe les associations de défense des consommateurs dans un contexte de forte inflation. En l’occurrence, ces ONG expriment des inquiétudes quant à la hausse des prix des œufs, alors que le Maroc avait une production annuelle d’environ 7 milliards d’unités et avait atteint l’autosuffisance en ce qui concerne ce produit. La marge bénéficiaire jugée insuffisante pour les éleveurs de volaille qui ont réduit leur production d’œufs à cause de l’augmentation des coûts des matières premières et du transport, pourrait expliquer cette hausse des prix, a déclaré à Hespress Ahmed Bioud, le fondateur de l’association « Avec les Consommateurs ».

À lire : Forte augmentation du prix des oeufs au Maroc à quelques semaines du ramadan

Les professionnels de la filière fixent les prix à leur gré, au grand désarroi des consommateurs. Cette situation pourrait avoir des répercussions sur d’autres produits alimentaires à base d’œufs, a prévenu pour sa part, Tarek Bakhti, président du Forum marocain du consommateur, notant un déséquilibre entre l’offre et la demande, aggravé par les dons d’œufs aux victimes du séisme. De même, l’exportation vers l’Europe et l’Afrique de ce produit contribue également à la hausse des prix, a détaillé Bakhti, insistant sur l’urgence de trouver une solution à cette situation qui affecte le pouvoir d’achat des Marocains.

À lire : Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

Pour Hicham Dardali, un professionnel du secteur, les acteurs sont conscients de l’impact de cette hausse de prix sans précédent au Maroc. Mais elle se justifie en raison de l’augmentation du coût des matières premières et du transport, laquelle a amené plusieurs exploitations avicoles à fermer leurs portes. Hicham Dardali a invité le gouvernement à prendre des mesures pour soulager les producteurs, notamment l’exonération de la TVA sur les matières premières. Malgré cette hausse, les prix des œufs sont raisonnables par rapport à ceux pratiqués dans certains pays voisins, assure-t-il, rappelant que le prix à la ferme est de 1,32 dirham.

Sujets associés : Prix - Consommation

Aller plus loin

6,6 milliards d’oeufs produits par le Maroc en 2018

Quelque 6,6 milliards d’oeufs ont été produits par le Maroc l’année dernière, dont 5,8 milliards par le secteur moderne, a indiqué l’association nationale des producteurs d’œufs...

Les oeufs vendus au Maroc sont sains, assure l’ONSSA

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a finalement réagi à l’affaire des oeufs contaminés qui agite l’Europe depuis plusieurs semaines.

Forte augmentation du prix des oeufs au Maroc à quelques semaines du ramadan

Les prix des produits de grande consommation connaissent une forte hausse à quelques semaines du Ramadan. Après l’huile de table, le prix des œufs, l’un des produits...

Les Marocains confrontés à une hausse incompréhensible du prix des œufs

Les Marocains ont été désagréablement surpris par l’augmentation soudaine du prix des œufs qui a atteint 1,75 dirham dans plusieurs villes, à quelques semaines du mois sacré du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Maroc : l’inflation atteint des records (+7,8%)

Après 6,3 % au deuxième trimestre, l’inflation s’est accélérée au Maroc, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui table sur 7,8 % au troisième trimestre 2022.