L’appel pressant d’un parti marocain à l’Algérie

19 mai 2024 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La fermeture de la frontière entre le Maroc et l’Algérie préoccupe le parti du Progrès et du Socialisme (PPS). Son secrétaire général Mohamed Nabil Benabdallah a lancé un appel pressant aux autorités algériennes.

Un nouvel appel à la réouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie. Lors d’une réunion organisée par son parti dans la ville de Bouarfa, près de la frontière orientale du royaume, Mohamed Nabil Benabdallah, secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a appelé le gouvernement algérien à ouvrir les frontières avec le Maroc. Pour tenter de convaincre les dirigeants algériens sur la pertinence de son appel, il évoque les opportunités de développement perdues entre les deux pays et les appelle à nourrir des réflexions dans ce sens. Il leur a également demandé de dissocier la question du Sahara, « qui a toujours été et restera marocain », des relations entre les deux pays.

À lire :Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

Benabdallah dit regretter le déclin du développement dans les régions frontalières orientales du Maroc depuis des décennies, contrairement aux autres régions du royaume. « Malgré certains développements que ces régions pourraient connaître en matière de routes et d’infrastructures, la réalité sociale, en termes de ressources humaines, de services publics, de services sociaux, la réalité économique et celle de l’emploi pour les jeunes hommes et femmes, montrent que ces régions se trouvent en queue de peloton, notamment en ce qui concerne les taux de pauvreté et les signes de retard », a-t-il relevé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Frontières Maroc - Algérie - Nabil Benabdellah

Aller plus loin

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par...

Fermeture des frontières avec le Maroc : grosses pertes pour le port d’Algésiras

Les transitaires du port d’Algésiras dénoncent les grosses pertes subies du fait de la fermeture des frontières maritimes et terrestres avec le Maroc.

La majorité des Marocains favorable à l’ouverture des frontières maroco-algériennes

Une majorité des Marocains se dit favorable à l’ouverture des frontières terrestres et aériennes entre le Maroc et l’Algérie. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par le...

Sécheresse en Algérie : un haut responsable algérien accuse ... le Maroc

En marge de sa participation aux travaux du 10ᵉ Forum mondial de l’eau, dans la ville de Bali en Indonésie, Taha Derbal, ministre algérien de l’Hydraulique, a accusé le Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Écoles privées au Maroc : hausse des frais et colère des parents

Des écoles privées ont décidé d’augmenter les frais de scolarité à la prochaine rentrée au grand dam des parents d’élèves. Préoccupée, une députée du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) appelle le gouvernement d’Aziz Akhannouch à agir pour empêcher...