Comment expliquer la récente appréciation du dirham face à l’euro ?

18 mai 2020 - 18h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le dirham s’est récemment apprécié par rapport à l’euro au cours de la période allant de la mi-avril jusqu’à la mi-mai. L’économiste et spécialiste de politique de change, Omar Bakkou, en explique les raisons principales.

Selon l’économiste, cette tendance s’explique par la baisse des importations, sous l’effet de l’arrêt de l’activité et de l’affaissement des prix des produits énergétiques, rapporte la MAP. Ce repli s’est traduit par l’annulation de plusieurs contrats d’importation, ainsi que de contrats de couverture à terme contre le risque de dépréciation du cours de change et le réajustement des positions de change des banques, sous l’effet de l’amélioration de la visibilité à court terme sur l’évolution des réserves de change, en conséquence notamment du tirage par le Maroc sur la Ligne de liquidité et de précaution (LPL) du Fonds monétaire international (FMI).

Les rumeurs persistantes au sujet de l’adoption, par les autorités, d’une décision de suspension de la distribution de dividendes, décision qui aurait comme implication la baisse de la demande de devises, notamment de l’euro, explique également cette tendance.

Au dire d’Omar Bakkou, une tendance à la dépréciation de la monnaie nationale face à l’euro a été observée depuis le début de l’année jusqu’à la moitié du mois d’avril. Selon l’économiste, cette dépréciation est imputable à l’augmentation des positions de change des banques sous l’effet des prévisions de baisses drastiques de recettes en devises (recettes touristiques, Marocains résidant à l’étranger, investissements directs étrangers, etc.) dans les prochains mois, en conséquence des effets pervers du covid-19.

Il évoque également l’élargissement de la bande de fluctuation du dirham de 5 à 10 % par rapport à un cours central fixé par Bank Al Maghrib (BAM), adopté par le gouvernement et Bank Al Maghrib, le 9 mars.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Dirham marocain - Euro

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,31 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les agences bancaires marocaines en voie de disparition

Bank al-Maghrib a annoncé la diminution du nombre total des agences bancaires sur le territoire du royaume, passant de 5 914 en 2022 à 5 811 en 2023.

Le dirham chute par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,03 % face au dollar américain et de 0,49 % vis-à-vis de l’euro durant la période allant du 10 au 16 août 2023, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié par rapport au dollar américain durant la semaine allant du 27 au 31 mars, avec une paire USD/MAD passant de 10,29 à 10,22, selon Attijari Global Research (AGR).

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,54 % face à l’euro et s’est appréciée de 1,18 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 16 au 22 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,36 % face à l’euro et de 0,63 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 22 au 28 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham remonte face à l’euro

La devise marocaine est appréciée de 0,68 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,71 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 2 au 8 février 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.