Recherche

El Asri Cherkaoui mort sous la torture à Témara ?

© Copyright : DR

8 février 2012 - 10h14 - Société

El Asri Cherkaoui, un jeune homme de 26 ans retenu en garde-à-vue au commissariat de Temara, serait mort lundi tôt dans la matinée des suites de ses blessures.

Le défunt avait été arrêté en compagnie de deux autres personnes en état d’ivresse avancée vendredi dernier. Il portait des ecchymoses à la tête et avait les yeux pochés, d’après son frère qui a pu voir son cadavre à la morgue. El Asri était d’après lui déjà mort à son arrivée à l’hôpital Avicenne de Rabat.

La famille du défunt avait été prévenue de son interpellation par la police, qui leur avait demandé de ramener des vêtements propres et des médicaments pour ses problèmes rénaux.

Les habitants du bidonville Jamaïque à Temara d’où était originaire El Asri Cherkaoui, le décrivent comme un homme gentil. Pour eux, aucun doute n’existe sur le fait qu’il n’a pas survécu aux tortures infligées au commissariat. Certains affirment même qu’il a été arrêté parce qu’il dénonçait avec ferveur les conditions de vie dans le bidonville.

L’antenne de l’association marocaine des droits de l’homme (AMDH) réclame l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de la mort d’El Asri Cherkaoui au commissariat de police de Temara.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact