Attentats de Madrid : deux Marocains seront libérés cette année

4 janvier 2022 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Trois des 18 condamnés pour les attentats de Madrid sortiront de prison cette année. Il s’agit d’Antonio Toro, Rachid Aglif et Mohamed Bouharrat. Les principaux accusés finiront de purger leurs peines en 2044.

Antonio Toro, condamné à quatre ans de prison par la Cour suprême pour trafic d’explosifs et de drogue, sera libéré en mars prochain, même s’il bénéficie d’un régime de semi-liberté depuis février dernier. Rachid Aglif, bras droit de Jamal Ahmidan « el Chino » (l’un des kamikazes des attentats de Madrid), condamné à 18 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste et fourniture de substances explosives, lui, sortira de prison le 1ᵉʳ avril. Quant à Mohamed Bouharrat, condamné à douze ans de prison, également pour appartenance à une organisation terroriste, il recouvrera sa liberté le 30 octobre, fait savoir La Razon.

À lire : Attentats de Madrid : 29 accusés, majoritairement marocains !

En ce qui concerne Abdelmajid Bouchar, dit « el Gamo », condamné aussi à 18 ans de prison, il sera libéré le 12 août 2023. Pour leur part, les trois principaux condamnés ne sortiront pas de prison avant 2044. Jamal Zougam, considéré comme l’auteur principal des attentats, et l’ancien mineur asturien, José Emilio Suárez Trashorras, qui a fourni les explosifs volés à Mina Conchita, finiront de purger leurs peines de 40 ans de prison les 2 et 3 mars 2044. Le troisième, Otman El Gnaoui, recouvrera sa liberté le 19 mars 2044.

Les prochaines libérations de Toro, Bouharrat et Aglif seront les premières depuis le procès en juin 2019 des auteurs des attentats de Madrid. Hassan el Haski, également cité dans ce procès comme l’un des « cerveaux » des attentats n’avait pas été condamné. Il a été remis au Maroc où il a été condamné par la Cour d’appel de Salé à dix ans de prison pour les attentats de Casablanca de mai 2003.

Sujets associés : Attentats de Casablanca - Madrid - Prison - Terrorisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Mise en liberté de deux Marocains poursuivis pour les attentats de Madrid

Le juge espagnol juan Del Olmo, chargé de l’instruction des attentats terroristes du 11 mars 2004 à Madrid, a remis en liberté sous caution deux Marocains qui étaient en détention...

Inculpation d’un Marocain pour les attentats de Madrid

Le Marocain Abdelilah Ahriz, arrêté le 28 janvier au Maroc à la demande de l’Espagne, a été inculpé pour sa participation présumée au groupe ayant commis les attentats de Madrid du 11...

Attentats de Madrid : 29 accusés, majoritairement marocains !

Le procès des attentats de Madrid s’est ouvert ce jeudi sous haute surveillance policière. 29 accusés, pour la plupart marocains, comparaissent dans cette affaire. L’un des...

Attentats de Madrid : 42.900 ans de prison pour les Marocains

La justice espagnole a condamné mercredi deux marocains, Jamal Zougam et Othman El Gnaoui à une peine cumulée de plus de 42.900 ans de prison, comme auteurs des attentats du 11...

Nous vous recommandons

Attentats de Casablanca

Maroc : peine de mort pour le cerveau des attentats de Casablanca

Le principal organisateur des attentats de mai 2003 a écopé de la peine de mort en première instance. Déchu de sa nationalité danoise, il a été extradé vers le Maroc il y a près d’un an.

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à un salafiste condamné à 30 ans de prison

Mohamed Chatbi, détenu salafiste condamné en 2003 à 20 ans de réclusion criminelle, pour terrorisme, a bénéficié dimanche d’une grâce royale exceptionnelle. Sa peine de prison avait été portée à 30 ans, suite à une tentative d’évasion en...

Attentats terroristes de Casablanca, 18 ans après

Les attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca ont rappelé aux Marocains que leur pays n’était pas à l’abri du terrorisme. Les familles des victimes de ces événements dramatiques demandent toujours, 18 ans après, à ce que la vérité sur l’identité des...

Attentats de Madrid : deux Marocains seront libérés cette année

Trois des 18 condamnés pour les attentats de Madrid sortiront de prison cette année. Il s’agit d’Antonio Toro, Rachid Aglif et Mohamed Bouharrat. Les principaux accusés finiront de purger leurs peines en...

16 mai 2003 : douloureux souvenir ou réveil du Maroc contre l’ennemi terroriste ?

Frappé de plein fouet par cinq attentats, il y a 19 ans à Casablanca, le Maroc a appris de cette douloureuse expérience. Depuis ce triste soir du vendredi 16 mai 2003, le royaume a mis en place une stratégie de sécurité proactive qui lui a permis de...

Madrid

Vers un retour d’Achraf Hakimi au Real Madrid ?

Attendu au Real Madrid l’été dernier après deux ans de prêt au Borussia Dortmund, l’international marocain Achraf Hakim a décidé de filer à l’Inter Milan en raison du manque de garanties par rapport à son temps de jeu. A moins d’un dernier revirement, il...

Le gouvernement espagnol sous le feu des critiques après l’expulsion de mineurs marocains

José Luis Martinez-Almeida, maire de Madrid et porte-parole du Parti populaire (PP) espagnol a réagi à l’expulsion des mineurs de Sebta. Dans son viseur, le président du gouvernement, Pedro Sánchez.

Réaction de l’Espagne à la future audition de Brahim Ghali

Arancha Gonzalez Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole a réagi à la future audition de Brahim Ghali. Le magistrat Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction de Madrid avait émis une convocation pour...

Un Marocain victime d’une agression homophobe à Madrid

Un jeune Marocain a été agressé violemment à Madrid en raison de son orientation sexuelle. Il a porté plainte auprès de la police.

La comparution de Brahim Ghali se précise

Le leader du Polisario, Brahim Ghali vient d’être fixé sur l’heure de sa comparution devant le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez. Elle aura lieu le 1ᵉʳ juin à 10:30 min par visioconférence.

Prison

Fin de cavale pour le Marocain Oualid Sekkaki

La police fédérale de la route de Lummen a réussi à interpeller, jeudi, le détenu marocain Oualid Sekkaki en cavale depuis plusieurs mois. Il s’était évadé de la prison de Turnhout, le 19 décembre dernier.

Affaire Belliraj : 31 ans après, la justice belge piétine

En Belgique, l’affaire Belliraj concernant l’assassinat de sept personnes dont un médecin à Anderlecht continue de piétiner au grand dam des proches des victimes. Abdelkader Belliraj, lui, est toujours incarcéré au...

Appel à la libération « immédiate » de la militante marocaine Saida El-Alami

Le procès en appel de la militante marocaine Saida El-Alami, condamnée en première instance en avril à deux ans de prison ferme pour « outrage envers un corps constitué », a été reporté au 12 septembre.

Des détenus musulmans obligés de manger du porc aux Etats-Unis

Le centre de détention du Krome Service Processing situé à Floride, aux États-Unis, sert de la viande de porc et des repas halal avariés aux détenus musulmans en ces temps de Covid-19.

Indignation après la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam

Le Forum de la modernité et de la démocratie a réagi à la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam. Devant le tribunal de première instance de Marrakech, la jeune femme a écopé de trois ans et demi de...

Terrorisme

Les familles des Marocains détenus en Syrie et en Irak demandent leur rapatriement

Les familles des Marocains ayant disparu du jour au lendemain pour ensuite devenir des combattants djihadistes détenus dans les camps en Syrie et en Irak, continuent de demander l’aide de l’État pour leur...

Attentats de Barcelone : trois Marocains condamnés à de lourdes de peines

Le tribunal madrilène de l’audience nationale, chargé notamment des affaires de terrorisme a condamné, jeudi 27 mai, trois Marocains à de lourdes peines pour leur implication présumée dans les attentats terroristes de Barcelone et de Cambrils, le 17 août...

La France va réduire le nombre de visas attribués au Maroc

Face à la réticence de certains pays, dont le Maroc, à accueillir leurs ressortissants clandestins ou radicalisés dans l’hexagone, les autorités françaises se préparent à réduire le nombre de visas délivrés aux ressortissants...

Blanchiment d’argent : le Maroc épinglé

Quatre pays dont le Maroc ont été placés sous surveillance par le Groupe d’action financière (GAFI). Il leur est reproché leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du...

Un Marocain expulsé d’Espagne

Un Marocain de 25 ans vient de perdre son procès en appel contre la décision de son expulsion du territoire espagnol pour menace à la sécurité nationale, prononcée en 2018 par les autorités espagnoles.