Chute historique des ventes de voitures au Maroc

7 mai 2020 - 14h00 - Economie - Ecrit par : S.A

La baisse des ventes de voitures neuves s’est intensifiée au mois d’avril, soit 86 % par rapport au même mois en 2019, en raison du confinement imposé par les autorités marocaines afin de freiner la propagation du coronavirus.

Une baisse sans précédent. Après l’instauration du confinement le 20 mars, le marché de l’automobile fait face à une situation historique et catastrophique. Les ventes du neuf ne cessent de dégringoler. On note une forte détérioration des ventes (6 305 unités) et une baisse trimestrielle des ventes à deux chiffres (−20 %). Les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) témoignent de cette chute des ventes qui s’accentue. En avril, il n’y a eu que 1 683 véhicules vendus, toutes catégories confondues.

Comparé à avril 2019, ce "plongeon" s’établit à −86,32 %, avec un glissement annuel d’environ −36 %. Les deux principaux segments à savoir, les voitures particulières (VP) et les véhicules utilitaires légers (VUL), ont connu des baisses respectives de −88,5 % et −71,1 %. Dacia et Renault, deux marques du groupe Renault Maroc ont respectivement reculé de 33 % et de 46 % à fin avril. Néanmoins, les deux marques ont réussi à préserver une part de marché (PDM) cumulée d’environ 42,5 %.

Quant à Hyundai Maroc, troisième marque du marché, elle n’a vendu que 142 véhicules, dont 92 fourgons H350, un véhicule qui a la cote en raison de sa polyvalence. Peugeot (4ᵉ) et Volkswagen (5ᵉ) dans le top 5, ont enregistré des baisses respectives de 84,4 % et 94,5 % en avril.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Renault - Automobile - Hyundai

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Voici les marques de voiture les plus vendues au Maroc

Le marché automobile marocain se reprend après quelques mois d’accalmie avec une augmentation de 22,01 % par rapport à l’année précédente, selon les données de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Industrie marocaine : l’automobile tire les exportations vers le haut

Les exportations du secteur automobile ont augmenté de 37,4 % à fin juillet 2023 par rapport à la même période de 2022, atteignant près de 82,02 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Quelles voitures possède Hakim Ziyech ?

Passionné de football, Hakim Ziyech est également un féru des voitures de luxe. Il ne s’en prive pas lorsque l’opportunité s’offre à lui de s’en procurer.

Renault va produire plus de véhicules électriques au Maroc

Renault ambitionne d’ici 2027 de lancer huit nouveaux modèles hybrides et électriques (E-Tech) et de doubler le bénéfice net par unité vendue hors d’Europe et notamment au Maroc.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.