Un célèbre avocat tombe dans le piège d’une maître-chanteuse à Casablanca

18 janvier 2020 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Le Parquet général de Casablanca a décidé, mercredi 15 janvier, de placer une jeune femme à la prison d’Oukacha, pour son implication présumée dans une affaire de chantage visant un avocat.

Selon le site Aljarida24, la mise en cause, interpellée à Hay Oulfa, est poursuivie par le Procureur général près la Cour d’appel de Casablanca pour avoir fait chanter un avocat pendant plus de 4 ans.

Durant toute cette période, la victime se pliait à la volonté de la jeune femme et de sa sœur, en leur remettant, de façon régulière, d’importantes sommes d’argent dans un café à Hay Hassani. Aucune information n’a été communiquée sur la nature de leur relation.

La mise en cause est poursuivie pour prostitution et incitation à la débauche, à travers la publication de photos et vidéos obscènes sur les réseaux sociaux, en plus du chef d’accusation de chantage. Sa sœur a été remise en liberté provisoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Prostitution Maroc - Prison d’Oukacha - Chantage

Aller plus loin

Adultère, chantage sexuel et avortement dans une clinique à Casablanca

Un responsable de clinique a, semble t-il, utilisé le chantage sexuel avec une femme mariée, qui voulait opérer sa grand-mère dans l’établissement. Elle a fini par céder et...

Casablanca : arrestation d’un professeur qui utilisait ses notes pour faire du chantage sexuel

Les agents de police ont arrêté un professeur de philosophie qui usait de ses notes pour faire du chantage sexuel envers ses élèves. Ce dernier, âgé de 38 ans, a été pris en...

France : extorsion et chantage envoient un Marocain en prison

Originaire de Nancy, Brahim B., 31 ans, est passé maître dans l’art du chantage et d’extorsion de fonds. Après avoir offert son corps sur des sites gays, il menaçait ses amants...

Maroc : la colère des avocats suite à l’arrestation d’un des leurs

Un avocat a été interpellé puis placé en garde à vue à Tanger pour ivresse et violence à l’encontre d’un commissaire de police sans que le bâtonnier du barreau ne soit avisé....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.