Recherche

Bac : des élèves revanchards s’en prennent aux professeurs

© Copyright : DR

19 juin 2019 - 19h00 - Société

Dans la région d’Agadir, à Aït Melloul, pour être plus précis, des élèves, qu’on a empêchés de tricher, s’en seraient violemment pris à des enseignants en vandalisant leurs voitures. Au menu : jets de pierres et menaces en tous genres.

Il a fallu des gendarmes pour que les enseignants qui surveillaient les épreuves du Baccalauréat puissent sortir du Lycée "Al Khawarizmi" d’Aït Melloul, à en croire certaines sources médiatiques dont AlYaoum24. Lundi dernier, après les épreuves d’éducation islamique, c’était en effet très chaud, devant le lycée.

Un communiqué de la Fédération nationale de l’Enseignement informe que les enseignants ont été la cible de jets de pierre et que les vitres d’une voiture ont été cassées par certains élèves de la troisième année du secondaire.

La raison en est, selon la même source, que les surveillants ont empêché les élèves de tricher, lors de ces épreuves du Baccalauréat. Des gendarmes, comme précisé, ont dû se déplacer sur les lieux pour que les enseignants et les membres de l’administration, qui s’occupaient de la surveillance, lors des examens, puissent rentrer indemnes chez eux.

Le média, Article19, relaie le dénouement de cette affaire : « Le syndicat, qui a condamné ces actes de violence, a appelé les autorités locales et les responsables de l’Education nationale dans la région à prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin à ces pratiques et de protéger les enseignants ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact