Des diplômes en amazigh pour le baccalauréat 2013 au Maroc

4 juin 2013 - 14h16 - Ecrit par : A.S

Les diplômes du baccalauréat obtenus en 2013 au Maroc seront, pour la première fois, libellés en amazigh (Tifinagh), en vertu de la nouvelle constitution du Royaume qui a conféré le caractère officiel à cette langue, au même titre que la langue arabe.

Dans son article 5, la constitution marocaine dispose que "l’amazighe constitue une langue officielle de l’Etat, en tant que patrimoine commun à tous les Marocains sans exception".

La langue amazighe est intégrée depuis 2003 dans l’enseignement primaire suite à une convention entre l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) et le Ministère de l’Education Nationale. Celui-ci a également édité, en collaboration avec l’IRCAM, des manuels en tamazight pour accompagner cette évolution.

Cette année, 215.083 filles, sur 484.778 candidats, plancheront sur les examens du baccalauréat, soit un peu plus de 44% du nombre total en 2013.

Dernièrement, 137 mosquées dépendant du ministère des Habous et des Affaires Islamiques ont arboré le drapeau amazigh à travers le Maroc, notamment dans les régions à prévalence linguistique amazighe. Le mouvement des imams amazighs a voulu à travers cette initiative revendiquer "l’identité singulière de l’Islam marocain qui a pu s’enraciner dans le Royaume grâce à sa modération et son ouverture".

Tags : Amazigh - Ircam - Baccalauréat Maroc 2022 - Mohamed El Ouafa - Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres

Nous vous recommandons

Le FC Barcelone revient à la charge pour Hakim Ziyech

Plusieurs joueurs de Chelsea parmi lesquels Hakim Ziyech, sont pistés par le FC Barcelone, qui compte les recruter lors du prochain mercato hivernal. Une nouvelle opportunité en vue pour le joueur marocain dont la situation avec Chelsea évolue en dents...

Le salafiste Hassan el Kettani insulte les habitants d’Al Hoceima

Le salafiste Hassan el Kettani fait encore parler de lui. Il vient de qualifier les habitants d’Al Hoceima de damnés en raison du séisme qui a récemment frappé la région.

Polémique après le rappel par Air Algérie du passé marocain de Tlemcen

Voulant faire la promotion de la destination Tlemcen, la compagnie aérienne Air Algérie a rappelé le passé marocain de la ville. De quoi soulever de vives polémiques.

Le coronavirus emporte le salafiste Abou Naim

Le prédicateur salafiste Abdelhamid Abu Naim est décédé jeudi 8 juillet dans une clinique de Casablanca suite à une infection au Covid-19. Il avait 65 ans.

Transition énergétique : ENGIE multiplie ses offres aux industriels marocains

Le groupe énergétique ENGIE crée Engie Sun Morocco, une filiale dédiée à produire de l’énergie solaire à destination des industriels marocains.

Comment s’est comporté le dirham face à l’euro et le dollar ?

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est dépréciée de 0,49 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 10 au 16 février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Vahid Halilhodzic : « j’ai reçu une offre de la part d’un autre pays »

Depuis sa désignation comme sélectionneur des Lions de l’Atlas, jamais Vahid Halilhodzic n’a été autant au cœur des rumeurs les unes, les plus folles que les autres. Après son supposé licenciement, le coach de la sélection marocaine de football aurait été...

Zamdane, jeune rappeur d’origine marocaine, est le nouveau phénomène du rap marseillais

Ayoub Zaidane alias Zamdane, jeune rappeur d’originaire marocaine est devenu le nouveau phénomène du rap marseillais. Il a sorti le 25 février dernier son premier album intitulé « Couleur de ma peine », qui raconte l’histoire mouvementée d’un jeune artiste...

Royal Air Maroc va renforcer ses vols

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’étendre son réseau de lignes cet été, afin de récupérer des parts de marché perdues à cause de la pandémie de Covid-19. Le lancement de nouvelles liaisons entre le Maroc et l’Allemagne, l’Autriche et la...

La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.