Le baccalauréat 2020 organisé après le confinement

8 mai 2020 - 01h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les examens de fin d’année auront bien lieu au Maroc, malgré toutes les rumeurs les disant annulés. Le ministère de l’Éducation nationale affirme que les élèves seront convoqués après la période de confinement.

D’après le directeur des curricula au ministère de l’Éducation nationale, pour réussir le pari de l’organisation de ces examens, les académies et les délégations provinciales vont prendre des mesures préventives, notamment en matière de réduction du nombre de candidats dans une classe, de distanciation (un mètre), de désinfection des chaises et des copies d’examens.

Pour le quotidien Assabah, ces précisions interviennent après que les parents d’élèves ont exprimé leurs inquiétudes quant à une possible annulation des examens, au vu de la propagation du coronavirus. Ils redoutaient le fait que le département de tutelle ne suive l’exemple de la France qui a validé ces épreuves en se basant sur les notes des contrôles continus. Ils ont donc demandé au ministère de l’Éducation nationale de trancher sur ce sujet pour lever toute ambiguïté, d’autant que les dates des examens approchent.

D’après le même média, le ministère n’a pas hésité à répondre à ces questionnements en confirmant qu’il n’y aurait pas d’année blanche, étant entendu que les établissements scolaires avaient réalisé, depuis le début de la rentrée en septembre, jusqu’à l’entrée en vigueur du confinement, 80 % des programmes scolaires. Les 20% restants seront rattrapés après la levée du confinement, qui se déroulera de manière progressive.

Par ailleurs, des programmes de soutien seront dispensés aux élèves après la fin de la période de confinement. Quant aux dates des examens, elles seront fixées en fonction de la durée du confinement. Les contrôles continus auront lieu et des programmes seront élaborés pour tous les élèves afin de les accompagner dans la préparation des examens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Education - Baccalauréat Maroc 2023 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les choses se précisent pour le Baccalauréat

Des installations sportives seront mobilisées pour les examens du Bac marocain, a indiqué Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation nationale.

Maroc : l’auteur d’une fake news risque gros

Après avoir été identifié, l’auteur de la fausse information sur l’année blanche dans l’enseignement au Maroc est désormais poursuivi. Ainsi en a décidé le parquet général près...

Ces articles devraient vous intéresser :

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Maroc : constat inquiétant pour les élèves

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié les résultats du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) pour 2022, révélant des difficultés majeures dans l’apprentissage au sein de l’école...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Écoles françaises au Maroc : polémique sur l’homosexualité

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, s’est exprimé sur l’adoption par des institutions éducatives étrangères au Maroc de programmes promouvant l’homosexualité.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.