Recherche

Maroc : l’école en septembre, le baccalauréat en juillet

© Copyright : DR

14 mai 2020 - 19h00 - Maroc

Le ministère de l’Éducation nationale, à travers un communiqué, a informé les acteurs du secteur, des dispositions prises pour favoriser la reprise des cours. Le communiqué s’est également penché sur l’organisation des examens du baccalauréat.

Selon le communiqué, la reprise des cours "en présentiel" pour tous les niveaux scolaires, est programmée pour le mois de septembre et l’organisation des examens du baccalauréat, pour juillet 2020. De même, l’examen régional de la première année du baccalauréat pour " les candidats libres", aura lieu en juillet 2020, tandis que l’examen régional dédié "aux candidats scolarisés", se tiendra en présentiel en septembre.

Et dans le souci de garantir l’égalité des chances, le département de l’Éducation nationale a décidé que les sujets des examens du baccalauréat pour la première et la deuxième années porteront uniquement "sur les cours dispensés avant la date de suspension des études", rapporte la MAP, qui souligne que le ministère a pris les dispositions afin que "des cours intensifs à distance soient programmés pour garantir une bonne préparation aux épreuves, à partir de la semaine prochaine jusqu’à la fin du mois de juin 2020".

En ce qui concerne les autres niveaux scolaires (primaire, collège et lycée), les élèves ne passeront pas l’examen de la 6ᵉ année du primaire et celui de la troisième année du collège. "La réussite des élèves et leur passage au niveau suivant dépendra des notes des contrôles continus organisés en présentiel jusqu’au 14 mars 2020", selon le ministère qui annoncera prochainement les dates des examens du baccalauréat et les résultats de tous les niveaux scolaires.

En prenant cette série de décisions pour sauver l’année scolaire, le ministère a pris en compte certains facteurs relatifs à "la protection et la sécurité des apprenants et des cadres éducatifs et administratifs, l’évolution de la situation épidémiologique, l’accomplissement de 70 à 75 % des programmes d’études et de formation avant la suspension des études, entre autres". Ainsi, toutes les dispositions seront prises pour que tout se passe dans les conditions requises. Le ministère pense déjà à "la préparation des sujets à traiter, la gestion des opérations liées au déroulement des examens, l’utilisation d’espaces sportifs, l’hébergement, le repas et le transport des élèves".

Toutefois, l’opération d’apprentissage à distance via les différentes plateformes numériques et les chaines TV, se poursuivra. Le ministère appelle d’ailleurs "les élèves, les cadres pédagogiques et administratifs ainsi que les familles, à faire preuve de sérieux et de responsabilité à l’égard de l’opération de soutien scolaire à distance, à se mobiliser pour clore l’année scolaire en beauté, dans l’intérêt supérieur des apprenants".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact