Baccalauréat 2020 : annonce importante pour les lycéens

30 mai 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

En raison du covid-19, les cours présentiels ont été remplacés par des cours à distance. Au regard des inégalités dans le suivi de ces cours, le gouvernement a annoncé que les examens du Baccalauréat, cette année, ne porteront essentiellement que sur les cours présentiels dont les programmes ont été arrêtés au 14 mars dernier.

À travers un communiqué publié par le ministère de l’Éducation nationale, les candidats ont été informés sur le "cadre référentiel" des examens du Baccalauréat.

Selon le même communiqué, cette décision a été prise alors que le système d’enseignement à distance, malgré la multiplication des canaux, n’a pas atteint les résultats escomptés. Pis, il a même creusé la fracture numérique entre les couches sociales.

D’après la dernière note du Haut-commissariat au plan, 51 % des ménages ayant des enfants au primaire et 48 % au collège, ont eu du mal à suivre les cours à distance par manque de canaux d’accès. En ce qui concerne les enfants des ménages ruraux, 55 % des enfants du primaire et 54 % pour le secondaire ont éprouvé les mêmes difficultés.

Quant aux ménages pauvres, 41 % des ménages ayant des enfants au secondaire et 29 % au supérieur, ont accusé l’insuffisance de ces canaux. Par ailleurs, le désintérêt est également pointé du doigt par 13 % des ménages ayant des élèves au primaire, 11 % au collège et 16 % au secondaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Baccalauréat Maroc 2024 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.