Lifting pour la Banque populaire

7 janvier 2020 - 23h30 - Economie - Ecrit par : I.L

L’identité visuelle de la Banque populaire s’améliore avec l’adoption d’un nouveau logo et la mise en place d’un nouveau site internet.

Décrivant son nouveau logo, la banque indique, dans un communiqué, que le nom de la marque passe sur deux lignes. Ainsi, elle gagne en impact et en visibilité avec une police d’écriture moderne. L’emblème historique, le cheval, est mis en perspective au moyen d’un cercle qui évoque l’univers digital, dans lequel le groupe BCP s’est résolument engagé, précise la même source. "Cette forme ronde renvoie également au globe terrestre, symbole de l’ouverture du Groupe à l’international, aujourd’hui présent dans 32 pays à travers le monde", soutient le même communiqué de l’institution bancaire.

Une nouvelle signature accompagne le logo  : "Grandir. Ensemble". Selon la Banque populaire, elle traduit toute la volonté de la banque à jouer un rôle moteur dans le développement durable des individus, des entreprises et des territoires.

À ce logo, s’ajoute un site web qui tranche avec les sites classiques. Il est disponible en trois langues (arabe, français et anglais). Mieux, il présente une ergonomie optimisée et offre un meilleur accès à l’information, pour une expérience client améliorée. Érigé en quatre espaces dédiés (institutionnel, particuliers, Marocains du monde et entreprises), il mise en outre sur une interactivité augmentée, avec la possibilité de partager des contenus directement sur les réseaux sociaux, fait savoir le même communiqué.

Ce logo, cette signature et ce portail web, incarnent ainsi la nouvelle dynamique de la Banque Populaire au service de la satisfaction de sa clientèle marocaine, africaine et internationale, soutient la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Banques - Compétitivité

Ces articles devraient vous intéresser :

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Chèques sans provision : une aministie bienvenue au Maroc

Au Maroc, le service centralisé des amendes pour défaut de provision sur chèques a enregistré en 2022 559 918 incidents de paiement, soit une augmentation de près de 12 %, comparativement à l’année précédente. C’est ce qui ressort d’un rapport sur la...

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Séisme au Maroc : les banques versent 850 millions de dh, Akwa Group 600 millions

Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) vient de faire un geste conséquent pour venir en aide aux victimes du récent séisme qui a frappé le pays. C’est également le cas pour Akwa Group.

Le dirham marocain prend de la valeur par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis de l’euro et s’est déprécié de 0,34% face au dollar américain entre le 01 et le 07 février 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Le fisc marocain examine de près les comptes bancaires

Au Maroc, la Direction générale des Impôts (DGI) continue de traquer les « mauvais contribuables ». Elle a récemment lancé une vaste opération de contrôle et de vérification des comptes bancaires.