Recherche

Barack Obama critiqué, entre autres, à cause d’un Marocain venu illégalement aux USA

© Copyright : DR

19 juin 2014 - 18h24 - Monde

Barack Obama, ainsi que son administration d’une manière générale, sont actuellement fortement critiqués pour avoir « osé » rendre hommage, mardi, à une dizaine de personnes, dont un Marocain, qui étaient venu illégalement aux Etats-Unis mais ont réussi, par la suite, à s’intégrer et même à réussir. Ces personnes ont été jugées par l’administration Obama comme étant des « champions du changement ».

Ces champions du changement sont plus précisément concernés par un programme particulier. Il s’agit du « Deferred Action for Childhood Arrival program » (DACA), un programme décrété par le président américain Barack Obama en 2012. Ceux qui en bénéficient sont généralement des immigrés réunissant plusieurs critères, leur permettant de demander un report de la procédure d’expulsion pour une période de deux ans renouvelable. Ceux que la Maison Blanche honore sont ceux qui, après avoir été dans cette « fragilité » administrative, ont carrément réussi aux Etats-Unis. Le nom « champions du changement » prend alors tout son sens.

Katherine Vargas, directrice à la Maison Blanche des médias hispaniques, a confirmé à FoxNews.com que l’événement a eu lieu à l’occasion du second anniversaire de la DACA, mise en œuvre en 2012.

Un Marocain parmi le lot

Après être venu clandestinement aux USA en bas âge, Kamal Essaheb a réussi à percer. Il peut se vanter d’avoir réussi à achever de brillantes études juridiques à la Fordham Law School à New York. Ce dernier occupe aujourd’hui un poste d’avocat, spécialisé dans les affaires d’immigration. Entre autres détails, le ressortissant marocain a épousé en mai dernier une jeune avocate américaine.

Neuf autres immigrants clandestins étrangers originaires notamment du Mexique, d’Inde, de Taïwan et des Philippines ont également été honorés à la Maison Blanche de la même manière.

Selon un message de la Maison Blanche sur son site web : « Les meilleures idées viennent du peuple américain. Tout le monde a une histoire à raconter, tout le monde a un rôle à jouer. Partout au pays, les Américains ordinaires font des choses extraordinaires dans leurs communautés »

Mais alors, quel est le problème ?

Selon Shawn Moran, le vice-président du Conseil national de la patrouille frontalière, qui s’exprimait le même jour : « L’événement d’aujourd’hui à la Maison Blanche est une véritable claque dans le [visage] pour les agents de la patrouille frontalière qui risquent leur vie chaque jour pour protéger ce pays des trafiquants de drogue, les cartels et les immigrés illégaux qui tentent de violer les lois des États-Unis ».

La politique relative à l’immigration de l’administration Obama est depuis quelques semaines fortement critiquée, surtout que le pays a connu « une vague d’enfants non accompagnés qui franchissent illégalement les frontières » et que les législateurs et les responsables de l’administration ont appelé une « crise humanitaire », selon Fox News, une chaine très prochaine de l’ultra-droite.

Selon Jenny Beth Martin, co-fondatrice du Tea Party Patriots : « Avant cela, nous avions déjà un flot incontrôlable de personnes entrant illégalement aux Etats-Unis, mais la décision du président Obama de tenir une cérémonie à la Maison Blanche pour honorer les immigrés illégaux ne va faire qu’empirer la situation ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact