Belgique-Maroc : un match important pour Bilal El Khannous

27 novembre 2022 - 10h40 - Belgique - Ecrit par : A.P

Né en Belgique le 10 mai 2004, Bilal El Khannous (Genk) a choisi de jouer pour son pays d’origine, le Maroc, et participe à sa première Coupe du monde au Qatar avec les Lions de l’Atlas. Ce dimanche, il sera face aux Diables de la Belgique, son pays d’adoption, dans le cadre de la deuxième journée de la compétition.

Après avoir joué seulement deux matchs avec les U18 belges, sous la direction de Thierry Siquet, Bilal El Khannous a décidé de porter les couleurs nationales marocaines. « En effet, je l’ai eu deux fois… et j’aurais bien aimé l’avoir plus longtemps. On a parlé plusieurs fois avec lui pour essayer qu’il reste chez nous… Mais en octobre 2021, lors de notre dernière activité, il nous a dit qu’il avait tranché en faveur du Maroc. On respecte son choix… mais le Maroc a mis une grosse pression en lui promettant une place immédiate en Équipe U20. Pour nous, c’était impossible… », confie le coach des Diablotins U18 à Belga.

À lire : Belgique-Maroc : « Nous voulons créer la surprise », dixit Walid Regragui

Considéré comme la grande surprise de la liste des joueurs marocains convoqués par Walid Regragui pour le Mondial au Qatar, El Khannous participe pour la première fois à cette compétition, sans jamais avoir joué avec l’équipe nationale marocaine. « Je ne connais pas le rôle que compte lui assigner le coach marocain. Vient-il pour jouer ou pour apprendre ? […] Footballistiquement, il maîtrise tout (sic), mais il doit aussi maintenant se fondre dans un nouvel environnement », explique Thierry Siquet.

À lire : Bilal El Khannouss préfère le Maroc à la Belgique (vidéo)

Formé à Anderlecht de 2009 à 2019, Bilal El Khannous « est un joueur dominant, dans le sens qu’il est conscient de ses qualités mais aussi car il oriente le jeu par ses choix. Il sait ce qu’il fait… et il sait tout faire, même quand il est mis sous pression : le ballon est son ami (sic), ce qui n’est pas forcément le cas de pas mal d’autres joueurs… Techniquement, il est capable d’enchaîner trois petits ponts (sic) s’il le veut, mais il ne va le faire si ce n’est pas nécessaire. Il fait les bons choix sur le terrain et il a dépouillé son jeu des fioritures qui n’étaient pas toujours utiles. En D1, il a compris aussi qu’il devait laisser l’arrogance au vestiaire », analyse Thierry Siquet.

À lire : Bilal El Khannouss : la surprise de la liste de Walid Regragui

« Bilal dégage une grande maturité sur le terrain. Son grand point fort avec nous, c’était sa faculté de trouver les bons espaces et les zones adéquates, à sortir du marquage adverse pour initier ses actions de plus loin. Il ne joue pas pour lui, il fait jouer les autres : beaucoup de ballons passent par lui, mais peu sont pour lui (sic). C’est un passeur et un créateur… Il est aussi doté d’un gabarit et d’un bagage physique qui lui permettent de répéter les courses en perte de balle comme en possession : il a du coffre, comme on dit ! … Il va prendre de l’expérience avec cette Coupe du Monde… », conclut Siquet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Football - Coupe du Monde 2022 au Qatar - Lions de l’Atlas - Bilal El Khannouss

Aller plus loin

Eden Hazard : le match Maroc-Belgique sera « compliqué »

Le Maroc joue son deuxième match de la coupe du monde Qatar 2022 contre la Belgique ce dimanche 27 novembre 2022. Eden Hazard, capitaine des Diables rouges assure que la...

Bilal El Khannouss : la surprise de la liste de Walid Regragui

Walid Régragui a dévoilé, jeudi, sa liste de 26 joueurs convoqués pour représenter le Maroc. On note la présence de tous les cadors de l’équipe nationale mais également un...

Belgique-Maroc : « Nous voulons créer la surprise », dixit Walid Regragui

Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, était en conférence de presse d’avant-match contre la Belgique ce samedi. Il a abordé l’essentiel des points, son plan de jeu, ses...

Bilal El Khannouss préfère le Maroc à la Belgique (vidéo)

Le milieu offensif de KRC Genk Bilal El Khannouss a tourné le dos à la Belgique et a choisi le Maroc. Il explique son choix.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hakim Ziyech rejoint les légendes du Football

Hakim Ziyech vient de rentrer dans l’histoire de la Ligue des Champions. L’international marocain a inscrit deux buts sur coup-franc lors du match nul 3-3 de Galatasaray contre Manchester United, une performance qui le place aux côtés de Cristiano...

Thomas Tuchel encense Noussair Mazraoui

L’entraineur du Bayern Munich Thomas Tuchel s’est montré élogieux à l’égard de l’international marocain Noussair Mazraoui qui avait entre-temps réclamé un temps de jeu plus important.

À 19 ans, un joueur marocain attire l’attention des géants du football

Un jeune joueur marocain de seulement 19 ans est convoité par de nombreux clubs européens, dont l’Atletico de Madrid. Mais son prix pourrait refroidir les prétendants.

Walid Regragui perd la confiance des supporters

Sur la toile, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc, a essuyé des critiques de la part des internautes après avoir suivi une interview au cours de laquelle il a avancé des arguments jugés « insuffisants » pour justifier l’élimination...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Achraf Hakimi parmi les meilleurs joueurs du Mondial Qatar

L’international marocain Achraf Hakimi figure sur la liste des meilleurs joueurs de la Coupe du monde qui va se dérouler du 20 novembre au 18 décembre au Qatar 2022. C’est ce qu’indiquent les données de l’Observatoire du football (CIES).

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Luis Enrique, futur entraîneur de Hakim Ziyech ?

Luis Enrique, ancien entraîneur de l’Espagne éliminée aux tirs au but par le Maroc en huitièmes de finale de la coupe du monde Qatar 2022 est pressenti pour être le successeur de l’Anglais Graham Potter limogé par Chelsea, le club au sein duquel évolue...

Osasuna : Jagoba Arrasate encense Abdessamad Ezzalzouli

Les performances de l’international marocain Abdessamad Ezzalzouli séduisent l’entraîneur d’Osasuna, Jagoba Arrasate. Celui-ci exprime sa joie de l’avoir dans son effectif.

Des surprises dans la liste du Maroc qui affrontera la Croatie

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc de football, Walid Regragui, a dévoilé il y a quelques minutes la liste des joueurs qui affrontera l’équipe de Croatie en Coupe du monde.