Recherche

Belgique : un Marocain fait vivre l’enfer à sa femme

© Copyright : DR

27 juin 2020 - 20h30 - Monde

Abderrahim B. originaire du Maroc a écopé, vendredi 26 juin, d’une peine de sept ans de prison pour séquestration, traitement dégradant, menace et harcèlement sur son épouse, S.J. Tel est le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Il a fallu que S.J. alerte une patrouille de police depuis le troisième étage d’un immeuble de l’avenue Rogier, à Schaerbeek, le 5 novembre 2019 pour sortir de l’enfer qu’elle vivait avec son époux Abderrahim B.. Les policiers ont enfoncé la porte de l’appartement fermé à clé, rapporte Belga. Ils ont pu constater que cette femme était enfermée contre son gré et était contrainte de faire ses besoins dans une bassine.

L’enquête a révélé que la victime était analphabète. La rencontre entre elle et Abderrahim B. qui sera plus tard son époux avait eu lieu au cours de son voyage au Maroc, depuis novembre 2018. En septembre 2007, la cour d’assises de Bruxelles avait condamné cet homme à 15 ans de prison pour le meurtre de sa première épouse. Il obtiendra la libération anticipée, sous conditions.

S.J. raconte que son mari voulait la préserver du regard des hommes et l’obligeait à se voiler complètement, à regarder le sol si elle croisait un homme et à ne parler à personne, précise la même source. Séquestrée, elle était contrainte de faire ses besoins dans une bassine. Le Samu social l’a prise en charge et hébergée dans un nouveau logement, en sécurité. Mais ses ennuis étaient loin de finir. Son mari l’a importunée le 4 février 2020 alors qu’elle se rendait au CPAS de Schaerbeek. Pourtant, le tribunal l’avait libéré avec interdiction d’approcher son épouse.

"Certains éléments de la personnalité de monsieur Abderrahim B. sont inquiétants. Il a agi en état de récidive, a usé de manipulation psychologique pour annihiler toute possibilité pour son épouse d’avoir une vie personnelle épanouie, dans et en dehors de leur relation", a indiqué le tribunal. Le verdict est tombé : le prévenu écope de sept ans d’emprisonnement et doit verser 7500 euros à la victime comme dommages et intérêts.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact