Imed, 42 ans, abattu par la police à Seneffe (Belgique)

24 mars 2023 - 21h50 - Belgique - Ecrit par : S.A

La belle-sœur d’Imed, un père de famille de 42 ans, abattu par la police après une course-poursuite jeudi en fin de matinée à Seneffe, a assisté au meurtre et livre son témoignage.

« C’est incroyable. En fait, je l’ai croisé juste avant que cela ne se passe. Je ne savais pas que c’était lui, car il n’avait plus de voiture et je n’ai donc pas pu reconnaître sa plaque ou sa voiture. Je ne sais d’ailleurs pas d’où celle-là venait. Lui, par contre, a dû me reconnaître puisque j’étais dans mon véhicule. J’avais été interpellée par cette voiture bleue, car elle était poursuivie par trois combis et une voiture de police. Je l’ai vu tourner dans la rue, où les faits se sont produits. J’avais pu constater qu’il avait mis son clignoteur ! J’ai ensuite entendu trois ou quatre coups de feu », raconte à Sud Info Maureen encore sous le choc.

À lire :Un Marocain abattu devant ses enfants en région parisienne

Arrivés sur les lieux, les services de secours n’ont pas réussi à réanimer Imed. Le quarantenaire a succombé à ses blessures. Quant à sa passagère, elle n’aurait pas été blessée. Après le drame, des policiers de plusieurs zones de police sont descendus sur les lieux bouclés par un périmètre de sécurité impressionnant. « Avec les ambulances, j’ai vu une quarantaine de policiers débouler à toute vitesse devant chez moi », a confié un Seneffois.

À lire :Une Marocaine abattue par l’armée algérienne

Quelques jours avant le drame, Imed avait été interpellé par la police pour non-respect des conditions liées à un dossier dont Maureen dit ne pas connaître les tenants et les aboutissants. « Ce jour-là, il se trouvait dans mon garage. Ils l’ont embarqué et l’ont relâché deux heures après », confie la belle-sœur.

À lire :Asnières : un jeune frappé à la tête par la police


À l’en croire, son beau-frère tentait de sortir d’une mauvaise passe. « Il buvait beaucoup, mais il voulait s’en sortir. Nous étions encore allés avec lui mercredi à l’hôpital du Tivoli pour qu’il puisse passer un séjour en psychiatrie mais cela n’a pas été possible. Nous ne savons pas pourquoi mais à 0h30 jeudi, les policiers ont débarqué chez son ex-compagne. Il n’y était pas. Elle leur a affirmé qu’ils pouvaient fouiller sa maison. Il paraît que les policiers ont alors dit qu’ils espéraient que ça allait bien se passer, car ils voulaient vraiment l’attraper », poursuit-elle.

À lire :France : un Marocain abattu par la police

Dévastés par sa mort, Maureen et des proches réclament justice pour Imed. « Nous allons prendre un avocat et mener un combat en son honneur. Il a fait des bêtises comme beaucoup mais c’était quelqu’un de bien, de gentil, de serviable. Ce n’était pas un grand criminel. Il était, en outre, papa de deux enfants de 4 et 12 ans », assure la belle-sœur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Homicide

Aller plus loin

France : un Marocain abattu par la police

Vendredi à l’ouest de Paris, des policiers ont abattu un homme qui les menaçait avec une arme blanche. L’enquête a révélé qu’il s’agissait d’un clandestin de nationalité...

Italie : un Marocain abattu par des policiers

Armé, criant « Allah Akbar » et menaçant des policiers, un Marocain a été abattu par des policiers près de la ville de Vicence, dans le nord de l’Italie.

Un Marocain abattu froidement dans le sud de l’Espagne

Un jeune Marocain a été tué d’une balle à la tête dans la nuit du 23 au 24 août dernier, sur la plage de Balerma à El Ejido, dans le Sud de l’Espagne. Les raisons sont pour...

Asnières : un jeune frappé à la tête par la police

Lors d’une intervention de police à Asnières, à la limite de Colombes, un jeune a reçu à la tête, plusieurs coups de matraque. Il a perdu connaissance et a été hospitalisé.

Ces articles devraient vous intéresser :

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.