France : un Marocain abattu par la police

14 décembre 2019 - 07h40 - France - Ecrit par : G.A

Vendredi à l’ouest de Paris, des policiers ont abattu un homme qui les menaçait avec une arme blanche. L’enquête a révélé qu’il s’agissait d’un clandestin de nationalité marocaine qui s’était évadé d’un hôpital psychiatrique il y a quelques mois .

C’est dans le quartier d’affaires de la Défense, à Paris, que les faits se sont déroulés vendredi vers 10h30. Ayant aperçu l’homme de 42 ans armé d’une arme blanche, un vigile s’est empressé de contacter la police. La patrouille dépêchée sur les lieux s’est fait surprendre par l’homme qui leur a sauté dessus avec une scie, en menaçant de les tuer.

Selon Emmanuel Quemener, du syndicat Alliance Police nationale, les policiers ont essayé dans un premier temps, de le neutraliser avec un taser sans aucun résultat. C’est ainsi qu’ils ont été obligés de faire usage de leurs armes de service.

Au total, sept balles ont été tirées, et l’homme de 42 ayant des antécédents psychiatriques à été touché au thorax et à la cuisse. Toutes les tentatives des forces de l’ordre pour le réanimer ont été vaines. Il a succombé à ses blessures.

Pour le moment, seul le service départemental de la police judiciaire (SDPJ) des Hauts-de-Seine a été saisi de l’enquête par le parquet de Nanterre, a révélé la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Décès - Bavure policière

Aller plus loin

Imed, 42 ans, abattu par la police à Seneffe (Belgique)

La belle-sœur d’Imed, un père de famille de 42 ans, abattu par la police après une course-poursuite jeudi en fin de matinée à Seneffe, a assisté au meurtre et livre son témoignage.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Le Maroc perd un grand journaliste : Reda Dalil n’est plus

Reda Dalil, directeur de publication du magazine TelQuel, éditorialiste, journaliste et romancier, s’est éteint à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie.

Décès de l’ancienne ministre Soumia Benkhaldoun

L’ex-ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun, est décédée des suites d’un cancer. Elle était âgée de 60 ans,

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille d’Abdelhak El Khiame

Suite au décès mardi, de l’ancien directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille. Un message dans lequel il a salué...