Entre béton et terre crue : défense d’un héritage marocain

21 août 2023 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’architecte Salima Naji a restauré l’utilisation de la terre crue dans la construction des bâtisses au Maroc. Cette Franco-marocaine a redonné de la valeur et du sens à ce matériau respectueux de l’environnement qui a été progressivement abandonné au profit du béton.

Née à Rabat d’un père marocain et d’une mère française, Salima Naji a grandi à Kénitra et passait souvent ses vacances dans le Tarn, chez ses grands-parents maternels. Elle découvre ces « pratiques vivantes de la terre crue » en 1995, lors d’un voyage au Mali. « J’ai séjourné au pays Dogon, à Gao, Djenné, Ségou, et j’ai réalisé qu’une tradition, même moribonde comme c’était le cas alors pour les casbahs et ksours du Drâa et du Dadès que j’étudiais, peut se réveiller à tout moment… On a voulu croire à un abandon, or dans beaucoup de pays africains, l’architecture vernaculaire reste vivace. Je pense notamment à toutes ces mosquées en terre autour de la vallée fertile du Niger », confie-t-elle à Marie Claire.

À lire : Des Sud-africains s’inspirent de l’architecture traditionnelle du Maroc

Et d’ajouter : « L’intérêt de ces régions du monde est qu’elles ne sont pas encore contaminées par la normalisation et la standardisation du BTP. Tous les pays du monde décarbonent et nous, nous voulons du béton et encore du béton. C’est plus facile de construire en ciment, n’importe quel idiot peut le faire ; en terre crue, on a besoin de maîtres-maçons qu’il faut payer. Mais si au départ la maison en béton coûte un peu moins cher, une fois ajoutées l’isolation, les finitions, l’insensée climatisation, elle est au final plus onéreuse. Aujourd’hui, on veut des architectures qui durent 60 ans, le temps d’une vie ; les architectures en terre, elles, peuvent durer des siècles si elles ont été bien construites et entretenues ».

À lire : Sims 4 : le kit « Riad de rêve » ou la découverte l’architecture marocaine

Pour la Franco-marocaine, ces méthodes traditionnelles « sont le produit de plusieurs siècles d’innovations empiriques pour surmonter, avec des moyens limités, les aléas climatiques ou épidémiologiques ». Elle préconise de chercher à « améliorer » cette « architecture millénaire » plutôt que de lui trouver des défauts.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Kenitra - Environnement - BTP

Aller plus loin

Sims 4 : le kit « Riad de rêve » ou la découverte l’architecture marocaine

Intitulé « Riad de rêve », le nouveau kit de contenu pour les Sims 4 permet aux joueurs de découvrir l’architecture marocaine. Le kit sera disponible le 18 mai.

Révélations : un milliardaire français veut léguer sa fortune à un Marocain

Un proche de Nicolas Puech a fait des révélations fracassantes sur le souhait du milliardaire français de léguer sa fortune à son employé d’origine marocaine.

Des Sud-africains s’inspirent de l’architecture traditionnelle du Maroc

Des étudiants sud-africains, en prospection au Maroc, veulent s’inspirer de l’architecture traditionnelle du Royaume pour fabriquer des maisons écologiques aux personnes à...

Un milliardaire français veut léguer sa fortune à un Marocain

Un milliardaire français a décidé de léguer sa fortune à son employé de maison d’origine marocaine. Cette volonté se heurte toutefois à une énorme difficulté.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Le Maroc envahi par les chiens interdits

Alors que la loi relative à « la prévention et la protection des personnes contre les dangers des chiens », interdit la possession, la domestication, l’achat, la vente et l’élevage de chiens classés comme dangereux, nombreux sont les jeunes qui...

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Maroc : forte augmentation du prix de l’huile d’olive

Le Maroc figure parmi les pays dont la production d’huile d’olive est durement touchée par la sécheresse. Une situation qui fait grimper les prix mondiaux.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

L’architecture traditionnelle face au béton : Quel avenir pour le Maroc post-séisme ?

Le tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc a fait environ 3 000 morts et 5 600 blessés et endommagé quelque 60 000 habitations dans près de 3 000 villages dans le Haut-Atlas et ses environs. Un mois après, comment reconstruire les...

CAN 2025 et Mondial 2030 : les critères de qualification des stades marocains

Le ministère de l’Équipement et de l’eau a donné des précisions sur les critères de qualifications et les travaux de construction des stades qui accueilleront les matchs de la coupe d’Afrique des nations 2025 et de la coupe du monde 2030.

Une belle innovation sauve des villages marocains des pénuries d’eau

Au Maroc, la mise en œuvre d’un projet novateur permet aux villages situés dans le sud-ouest du pays de s’approvisionner en eau potable. De quoi amoindrir voire mettre fin à une difficulté majeure des populations qui souffrent chaque année des pénuries...