En exil au Maroc, Blaise Compaoré pourrait être extradé au Burkina Faso

28 novembre 2014 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

L’ancien président Blaise Compaoré, actuellement en exil au Maroc, pourrait être extradé au Burkina Faso. C’est du moins le souhait des nouvelles autorités du pays qui souhaitent voir le président déchu devant la justice.

Dans une déclaration à la presse, le Premier ministre intérimaire est revenu sur les procédures qui pourraient être engagées contre les anciens caciques du régime. « Si au niveau de la justice, une plainte est déposée contre le président Compaoré, je pense que nous allons demander au Maroc, bien qu’il n’y ait pas d’accord de justice, de mettre le président Compaoré à la disposition de la justice burkinabé ».

Blaise Compaoré se trouve actuellement dans un hôtel luxueux à Marrakech. Il est arrivé le 20 novembre dernier au Maroc après trois semaines d’exil en côté d’Ivoire, pays d’origine de son épouse. Cet exil au Maroc n’est pas du goût de certains partis politiques marocains. La secrétaire générale du Parti Socialiste Unifié, Nabila Mounib, ne veut pas voir le Maroc « complice d’un despote ». « Nous ne voulons pas d’un despote déchu au Maroc. Nous sommes solidaires avec le peuple burkinabé et nous ne voulons pas de l’homme qui a pillé les richesses du Burkina et commis des crimes à sa tête », a-t-elle déclaré au site TelQuel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Burkina Faso - Parti Socialiste Unifié (PSU) - Extradition - Nabila Mounib

Ces articles devraient vous intéresser :

Fermeture des hammams au Maroc : la question arrive au parlement

Plutôt que de fermer les bains publics pour rationaliser l’eau, la députée du parti socialiste, Majida Chahid, propose de fixer la capacité d’accueil de ces établissements ou de déterminer la quantité d’eau à utiliser par client.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.