Recherche

Boxe : voici pourquoi Oubaali devrait se méfier du Japonais Takuma Inoue

© Copyright : DR

7 novembre 2019 - 10h20 - Sport

Forcé à l’exil, le Franco-marocain, Nordine Oubaali, pour la 2e fois consécutive, défend sa ceinture mondiale WBC, des poids Coq, face à l’intrépide japonais, Takuma Inoue, jeudi à Saïtama. Un combat de gladiateurs que le vainqueur de l’Américain Rau’shee Warren, à Las Vegas, devrait prendre au sérieux.

Ce nouveau challenge auquel devra faire face Nordine Oubaali est de taille, au regard de l’adversaire qu’il affronte ce soir à des milliers de kilomètres de la France.

Invaincu en 16 sorties (dont 12 succès avant la limite) et sous contrat avec le promoteur irlandais, MTK Global, le boxeur lensois de 33 ans, Oubaali, s’est en effet préparé en allant au Kazakhstan, sous les ordres de son frère, Ali.

Mais, cela suffit-il pour se déclarer aussi fort dans cette catégorie face à un redoutable adversaire ?

« Le combat sera explosif. Je vais devoir démontrer que je suis le plus fort. Il a une belle carrière jusque-là mais il n’a pas beaucoup d’expérience et il n’a jamais affronté un boxeur aussi fort que moi. Je suis le meilleur Coq et je suis capable de battre n’importe qui », soutient fièrement le Franco-marocain qui mise également sur son vécu pour contrôler le Japanais, Inoue.

Même s’il s’enorgueillit de son riche palmarès, pour avoir vaincu l’Américain Rau’shee Warren et le Philippin Arthur Villanueva en juillet à Nur-Sultan (Kazakhstan), Oubaali ne perd pas de vue celui de son challenger.

Vainqueur de ses 13 combats, le petit frère de Naoya "Monster" Inoue, la référence des coqs et la tête d’affiche de la soirée contre le Philippin Nonito Donaire avec, en jeu, les titres IBF et WBA, a les moyens de contrecarrer les hautes ambitions du Français, rapporte l’AFP.

Le même média indique que le Japonais, rapide et très mobile, ne sera pas aussi facile à manœuvrer pour le Nordiste de poche (1,63 m).

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact