45 millions de dirhams pour le CCME

8 juin 2008 - 09h48 - Maroc - Ecrit par : L.A

Le CCME, réuni les 6 et 7 juin à Rabat, dans le cadre de la première réunion de son Assemblée plénière, a adopté samedi le programme d’activité 2008/2009, le règlement intérieur et le budget au titre de l’année 2008.

Lors de cette réunion, il a également été procédé à la constitution des groupes de travail, au nombre de 6, qui doivent présenter, dans un premier temps au bureau du Conseil, leur méthodologie de travail, leur programme d’action et leurs besoins ainsi que des avis consultatifs et des propositions sur les priorités d’action qui seront soumis aux assemblées plénières.

Par ailleurs, le budget 2008 a été adopté, de l’ordre de 45 millions dh, dont 22 pc serviront à financer les activités des membres du CCME dans les pays d’accueil.

A cet égard, le Conseil oeuvrera à la conclusion de partenariats avec différentes institutions, notamment financières, en vue de collecter de nouvelles ressources. Le Conseil se penche actuellement sur la création d’un Fonds national de soutien à la recherche en sciences humaines sur l’immigration.

L’Agenda du Conseil pour l’actuel mandat, prévoit la participation à plusieurs manifestations nationales et internationales.

Sujets associés : Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - Driss El Yazami - Budget - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Fonctionnaires marocains : une décennie de croissance salariale

Entre 2012 et 2022, le salaire moyen dans la fonction publique marocaine a connu une hausse de 15,1 %, selon le ministère de l’Économie et des finances.