Recherche

Etat d’urgence au Maroc : quand les camionneurs violent la loi

© Copyright : DR

1er avril 2020 - 08h30 - Société

Certains camionneurs se permettent de transporter des particuliers, en violation des mesures de l’état d’urgence. Ils ont été dénoncés par des internautes qui craignent pour la sécurité sanitaire des Marocains.

Des camionneurs faisant la liaison Casablanca-Agadir ont été surpris, transportant des particuliers, par des internautes qui n’ont pas hésité à les dénoncer. Cette attitude constitue un grand danger pour la santé et la sécurité sanitaire des Marocains, ont insisté les internautes. 

La réaction du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a été rapide. Il a rappelé que le nombre de passagers pour les véhicules de transport de marchandises est limité à deux. C’est-à-dire le conducteur et un accompagnant. Les internautes ont exhorté les autorités à renforcer la surveillance des barrages et le contrôle des camions. Mais surtout, à procéder au contrôle de l’identité des passagers et camionneurs. Ce qui permettra de mettre la main sur les indélicats.

Ainsi, depuis le 30 mars 2020, le nombre de passagers autorisés dans les véhicules de transport de marchandises est de deux personnes seulement : le conducteur et un accompagnant. Cette décision vise à préserver la sécurité des conducteurs professionnels et de leurs accompagnants.

Une décision en adéquation avec les dispositifs prévus par le décret portant mise en œuvre des dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire. Le ministère de l’Équipement et du transport appelle au respect strict de la mesure, tout en rappelant que toute violation constatée sera sanctionnée.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact