Recherche

Campagne de communication pour la promotion de Casablanca

© Copyright : DR

20 juillet 2003 - 13h22 - Maroc - Par:

L’idée de faire de Casablanca un produit touristique n’est plus à ses balbutiements. C’est désormais un projet en cours de réalisation que parraine le Conseil régional du tourisme de Casablanca (CRT) dont les convictions d’ouverture de la cité économique se traduisent par : communication.

Au cours d’une conférence organisée, lundi à Casablanca, le conseil a annoncé les grandes lignes de ses actions de promotion de la ville, à commencer par la campagne d’affichage qui débute en ce mi-juillet. Cette campagne de communication “Eté 2003”, initiée en coordination avec l’ONMT, devra sillonner toutes les grandes villes de notre pays.
Pour les organisateurs, cette démarche est destinée, en premier lieu, aux Casablancais eux-mêmes, aux Marocains résidant à l’étranger et aux touristes nationaux. Elle repose essentiellement sur la valorisation de quatre atouts forts et réels du produit Casablanca (c.f. photos) qui seront suivis d’autres thématiques plus ciblées soumises à un calendrier précis.
Les affiches portent communément le label du logo créé par le CRT de Casablanca (un bloc en forme d’écran, un immeuble à l’architecture “paquebot”, le phare d’El Hank, le palmier et la vague) et la caution du logo Maroc de l’ONMT.
On a pensé, aussi, à une signature qui accompagnera les affiches et conférera en même temps à cette initiative toute l’énergie, la chaleur et la gaieté de Casablanca. C’est ainsi que le choix s’est porté sur la composition subtile de : “VivaCité”. Une ingéniosité verbale dont la lecture se prête à deux traductions, soit du mot tout simplement “vivacité”, soit du slogan “Viva Cité”.
La campagne de communication tend, ainsi, en termes d’objectifs “marketing” à “asseoir une dynamique de développement et de croissance”, comme le soulignent les organisateurs. En chiffres, l’on s’attend à favoriser une progression annuelle de plus de 10%, maintenir un taux d’occupation de 60% au minimum et augmenter la durée de séjour des visiteurs en développant progressivement des produits d’appel du genre congrès, golf et culture.
Voilà ce qui ouvre de larges horizons à une future Casablanca transformée en grande métropole touristique à l’instar de Barcelone, Dubaï et Gêne.
Le CRT de Casablanca se voit assigné, dans cette perspective, une double mission à la fois stratégique, devant offrir une base au développement du produit de la ville, et opéérationnelle dont la finalité est de disposer des outils “marketing” nécessaires à la promotion de la destination casablancaise.
Pour cela, il a, également, publié un nouveau magazine intitulé “SEJOUR” qui offre un panel cosmopolite de la ville, ses monuments et ses habitants, sans oublier des répertoires d’adresses utiles.
Par ailleurs, une campagne radio-événementielle “Bienvenue à Casablanca” accompagnera parallèlement l’affichage urbain.
Le programme du CRT de Casablanca s’inscrit dans le cadre de la “Vision 2010”. Le conseil a voulu donc élaborer un projet intrinsèque qu’il a baptisé “Casablanca 2010”. Cela se présente sous forme de plate-forme régionale qui sera soumise bientôt au gouvernement en vue d’élaborer un accord-cadre “Etat Région”, le premier du genre au Maroc.

Libération.ma

Mots clés: Casablanca , Destination , Promotion

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact