Camping-cars au Maroc : entre dégâts du séisme et accueil chaleureux des locaux

5 novembre 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Il est possible de voyager au Maroc en camping-car après le puissant et dévastateur séisme du 8 septembre qui a secoué le royaume. Deux couples français racontent leur expérience.

Deux couples français (l’un de Clermont-Ferrand, l’autre de région parisienne) se sont rendus au Maroc en camping-car en octobre. Un voyage que Frédéric avait programmé en début d’année, avec un couple d’amis, bien avant le violent séisme qui a endeuillé le Maroc. « On voulait faire le sud du Maroc qu’on ne connaissait pas », confie-t-il au site lemondeducampingcar.fr qui l’a joint par téléphone. Avant de prendre le départ, ils s’assurent que leur voyage se déroulera normalement. « On a regardé sur la carte, et le circuit que nous avions prévu était très peu touché. Seule la région de l’Anti-Atlas nous paraissait sensible. On s’est renseigné auprès de la police locale, qui nous a dit que les bus passaient. C’étaient de petits bus… »

À lire : Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Quand ils arrivent au Maroc, Frédéric et ses amis découvrent que « certains ponts étaient effondrés. On a quand même réussi à circuler, en franchissant quelques rivières à l’ancienne : à gué, quand les oueds étaient secs. Dans cette région, il y a aussi des dégâts dans les villages. L’armée et la croix rouge marocaine étaient sur le terrain. » Les deux couples ont traversé le Maroc du nord au sud, direction Ouarzazate et Mhamid.

À lire :Maroc : record de touristes en septembre, malgré le séisme

Ils avaient également constaté l’absence des touristes notamment des camping-caristes européens. « Quand on a pris le bateau, il n’y avait personne à bord. Chez Gutierrez [Agence Viajes Normandie, à Cadiz, NDLR] ils étaient contents de nous voir. Et une fois au Maroc, on s’est retrouvé plusieurs fois à deux camping-cars dans le camping. » Les camping-caristes qu’ils ont rencontrés se dirigeaient vers le Portugal. Un accueil chaleureux a été réservé à Frédéric et ses amis. « Quand on passait à proximité de villages sinistrés, les gens n’étaient pas dérangés, ils nous indiquaient la route et ils étaient heureux de voir arriver les touristes. Même à Igherm, dont la région est sinistrée. Globalement, on a fait de magnifiques rencontres, les gens sont vraiment accueillants dans cette région de l’anti-Atlas qu’on ne connaissait pas. […] »

À lire :Les camping-caristes français de retour au Maroc

Frédéric ajoutera : « Ils ont la main sur le cœur, ce n’est pas la même approche qu’à Marrakech. Au final, on est très content de notre voyage, et on n’a pas rencontré de difficultés particulières. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Voyager seule : le Maroc absent du top 10 des destinations sûres pour les femmes

Le Maroc est absent du top 10 des destinations sûres pour les femmes voyageant seules. C’est ce que révèle une étude réalisée par une compagnie sur les voyages en solo.

Maroc : un geste de solidarité qui tourne au cauchemar pour une Française

Alors qu’elle a prêté son camion à une association de Rabastens souhaitant envoyer de l’aide humanitaire aux victimes du puissant tremblement de terre survenu le 8 septembre au...

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions,...

Les camping-caristes français de retour au Maroc

Après plusieurs mois de restriction des déplacements, l’activité des camping-cars reprend au Maroc. Ambiance conviviale, climat, art de vivre et tourisme, pouvoir d’achat, les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le séisme réveille des sources d’eau asséchées depuis 20 ans

Le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc n’a pas été que dévastateur. Il a ravivé des sources d’eau totalement asséchées depuis 20 ans, mais aussi augmenter le débit des anciennes dans les montagnes d’Al Haouz.

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Le beau message de Hervé Renard aux Marocains

Hervé Renard, ex-entraineur des Lions de l’Atlas et actuel coach de la sélection française féminine de football s’associe à l’émotion suscitée par le violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre, exprime sa solidarité aux victimes, et...

H&M débloque 250 000 dollars pour les victimes du séisme au Maroc

Touchée par le puissant séisme qui a secoué le Maroc et fait près de 3 000 morts et causé d’énormes dégâts, la fondation H&M manifeste sa générosité envers les victimes.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Séisme au Maroc : Maes a tenu sa promesse

Le rappeur Maes a tenu sa parole de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Le séisme réveille le débat sur la construction traditionnelle au Maroc

Le séisme de magnitude 6,8 qui a frappé la région d’Al Haouz dans la nuit du vendredi 8 septembre, a déjà fait au moins 2 946 morts et 5 674 blessés, selon les autorités. Un bilan qui s’alourdit de jour en jour en raison de la vulnérabilité des...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».