Carburant : Hassan Derham s’attaque au monopole d’Akhannouch

15 juillet 2019 - 21h20 - Economie - Ecrit par : K.B

Le milliardaire d’origine sahraouie Hassan Derham, serait le prochain concurrent d’Aziz Akhannouch, actionnaire majoritaire du groupe Akwa. Ce dernier est propriétaire de la marque commerciale "Afriquia Gaz" pour la distribution de carburants, qui détient 70% des stations d’essence au Maroc. Il prévoit ainsi le lancement de 500 stations-service à travers le Royaume, après avoir investi auparavant dans la région Sud du Maroc.

Hassan Derham est actuellement en cours de négociation avec la société espagnole, "Cepsa", spécialisée dans le secteur des carburants, en vue de la mise en service de 100 stations dans plusieurs villes marocaines, avant d’atteindre un objectif de 500 unités sur le moyen terme. Il profite ainsi de l’expertise de la compagnie espagnole et des avantages accordés par le Ministère de l’Énergie et des Mines.

De ce fait, le milliardaire serait un sérieux concurrent pour le Ministre marocain Aziz Akhannouch, qui détient le monopole sur le marché des carburants au Maroc. La forte concurrence produite par la présence de plusieurs prestataires dans le marché ne peut, théoriquement, que profiter au consommateur marocain.

Selon les déclarations du Ministre de l’Énergie et des Mines, Aziz Rebbah, 13 sociétés étrangères, ayant déposé une demande d’investissement dans le secteur des carburants au Maroc, ont reçu l’accord de principe de la part des autorités.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Milliardaires marocains - Afriquia - Cepsa

Aller plus loin

Le Marocain Afriquia s’empare de TotalEnergies en Mauritanie

Afriquia Gaz, leader marocain de la distribution de gaz de pétrole liquéfié, butane et propane, poursuit sa politique d’expansion. Le groupe s’apprête à racheter la filiale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le milliardaire marocain Othman Benjelloun encore plus riche

L’année 2023 s’avère lucrative pour Othman Benjelloun, le deuxième homme le plus riche du Maroc. Depuis janvier, grâce à la hausse de 4,65 % du cours de la Bank Of Africa, son portefeuille a gagné 46 millions de dollars.

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres du gouvernement ?

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.