Carburant clandestin : les propriétaires des stations-service dénoncent une concurrence déloyale

12 mars 2021 - 10h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Face à la hausse des prix des produits pétroliers clandestins sur le marché marocain, les propriétaires des stations-service ne cessent de dénoncer une concurrence déloyale, tout en appelant les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités.

Cette concurrence déloyale pénalise les propriétaires des stations-service, qui sont assujettis à des taxes et impôts. Selon L’Économiste, cette situation devrait préoccuper les pouvoirs publics, car elle représente « un énorme manque à gagner en termes de recettes fiscales pour le Trésor et les collectivités territoriales ».

« L’existence de ces dépôts clandestins pénalise les stations-service avoisinantes puisqu’ils vendent directement les carburants aux consommateurs. Ces dépôts constituent également des risques pour la sécurité des riverains et l’environnement », rappelle le quotidien, qui annonce le lancement prochain d’une étude pour évaluer les pertes subies par les opérateurs, aussi bien en raison des caractéristiques naturelles des produits pétroliers que de la triche de certains transporteurs.

Cette enquête devrait également situer sur le volume réel du circuit parallèle, puisque certaines stations-service s’approvisionnent auprès du marché parallèle qui offre « une marge supérieure à celle accordée par les pétroliers, qui varie entre 0,28 et 0,54 dirham le litre ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pétrole - Contrebande - Carburant

Aller plus loin

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance...

Comment le Maroc compte éradiquer la fraude au carburant

Les carburants frauduleux créent un énorme manque à gagner à l’État marocain. Fort de ce constat, le gouvernement entend créer un nouveau laboratoire spécialisé dans l’analyse...

Trafic de carburants aux frontières : l’Algérie accuse le Maroc

L’Algérie qui peine à enrayer le trafic illicite de carburants montre du doigt le Maroc et la Tunisie. C’est du moins ce que révèle une étude menée par deux chercheurs sur le...

Carburants au Maroc : nouvelle hausse des prix à la pompe

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants vont reprendre le chemin de la hausse. Une nouvelle augmentation est annoncée dans les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Prospection pétrolière : Europa Oil & Gas prend une décision difficile au Maroc

La compagnie britannique de prospection et d’exploration pétrolière et gazière « Europa Oil & Gas » a décidé de renoncer à l’extension de la licence d’Inezgane située au large du Maroc. Elle évoque « une décision difficile ».

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.