Recherche

Caricatures : «  On n’est pas obligé, d’insulter les gens pour défendre la liberté d’expression  »

© Copyright : DR

3 novembre 2020 - 23h00 - Monde - Par: G.A

Le philosophe et homme politique Luc Ferry s’est invité dans le débat qui agite la France depuis l’assassinat du professeur Samuel Paty. Selon l’ancien ministre, s’il lui était donné d’enseigner la liberté d’expression, il montrerait des caricatures «  aussi bien de Jésus, Moïse et Mahomet  », sans injures, sans manquer de pudeur.

«  On n’est pas obligé, pour enseigner la liberté d’expression, de montrer des caricatures qui sont à la limite de la pornographie  », réagit Luc Ferry sur franceinfo. «  Si je devais aujourd’hui, dans une classe de terminale, faire un cours sur les caricatures et la liberté d’expression, je partirais éventuellement de Louis Philippe, transformé en poire. Ça a fait scandale à l’époque », ajoute-t-il.

Luc Ferry pense qu’il n’y a pas que les caricatures du prophète Mohammad pour étayer le cours sur la liberté d’expression.«  Je montrerais les caricatures, éventuellement celles de Charlie, mais qui mettent en scène aussi bien Jésus, Moïse et Mahomet. Mais on n’est pas obligé de montrer pour autant des caricatures qui sont à la limite de la pornographie et qui sont quand même ignobles  », insiste-t-il. «  On n’est pas obligé d’insulter les gens pour défendre la liberté d’expression  », précise la même source.

Mots clés: France , Terrorisme , Attentat , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact